Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Lors des viols à Cologne, une partie de la sécurité était confiée à… des migrants !

Lors des viols à Cologne, une partie de la sécurité était confiée à… des migrants !

Cologne, réveillon 2015

Bild révèle qu’une partie de la sécurité du réveillon 2015 de Cologne était assurée par 59 migrants d’un centre de première aide : ils ont notamment été postés sur des ponts au-dessus du Rhin.

Selon les informations de Bild, la société Rheinischer Sicherheitsdienst (service de sécurité du Rhin) recherchait des agents de sécurité en décembre 2015 pour honorer son contrat avec la ville de Cologne.

La condition d’embauche était « la maîtrise moyenne de la langue allemande » et des vêtements chauds que les employés devaient apporter eux-mêmes. Rheinischer Sicherheitsdienst aurait alors sous-traité son mandat à la société Westturm, société spécialisée dans la sécurité.

Concrètement, 59 migrants originaires d’Afrique du Nord, de Syrie et d’Afghanistan ont ainsi été recrutés pour un salaire plus bas que le minimum légal, percevant ainsi 5€ de l’heure.

Le recrutement se serait déroulé par le biais de salariés de la société Westturm qui se seraient rendus dans les centres de première aide pour y charger des migrants dans des minibus et les ramener aux différents postes qui devaient être surveillés : sommairement, on a alors remis un baudrier et un talkie-walkie à chaque migrant qui ne comprenait pas ce qu’il faisait là.

Rapidement, on a relevé des anomalies : à la Zoobrücke (pont du zoo), 5 des 20 agents ont disparu avec le matériel ; à la Deutzer Brücke, un agent était fortement alcoolisé, au pont Hohenzollernbrücke un agent a disparu dès la prise de poste.

Toujours selon les révélations de Bild, sur les ponts du Rhin (donc là où les migrants avaient initialement été répartis), beaucoup d’incidents furent relevés dans la soirée : on a rapidement relevé que sur la Hohenzollernbrücke absolument plus rien n’était maîtrisé, y-compris les agressions sur les femmes.

La ville de Cologne répond à ces révélations en précisant que, par le passé, elle n’avait jamais eu de problème avec des sociétés de sécurité. Elle aurait vérifié le nombre d’agents avant la mise en place. Cologne s’est reposée sur les prestataires quant à la qualification des agents recrutés (qui de fait, n’avaient strictement aucune expérience, ni aucune qualification).

La société Westturm refuse de répondre aux journalistes.

Focus.de via Fdesouche


Publié le 29 décembre, 2016 dans Allemagne, Immigration, Islam.

Commentaires (1)

 

  1. Quel beau bordel cette Allemagne de Merkel.

    Otto von Bismarck doit se retourner dans sa tombe.

Laissez un commentaire