Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Barack Obama expulse 35 diplomates russes en réponse aux cyberattaques

Barack Obama expulse 35 diplomates russes en réponse aux cyberattaques

Les Etats-Unis ont expulsé 35 diplomates et fermé deux centres servant à des activité de renseignement. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la contre-attaque américaine après des piratages subis durant la campagne présidentielle.

Les diplomates visés par les sanctions, qui seraient membres des services de renseignement russes, ont 72 heures pour quitter le territoire, a affirmé jeudi soir à reuters une source officielle américaine s’exprimant sous le signe de l’anonymat.

Les deux centres, l’un dans le Maryland, l’autre à New York, devront fermer leurs portes vendredi à minuit au plus tard, a ajouté le haut responsable.

« Ces actions ont été prises en réponse au harcèlement russe de diplomates américains et aux actions de ces diplomates que nous estimons ne pas correspondre à la pratique diplomatique », a déclaré cette même source.

GRU et FSB visés par des sanctions

S’exprimant dans un communiqué, le président américain Barack Obama a précisé que les Etats-Unis ont sanctionné neuf entité et individus, dont les Services de renseignement militaires (GRU) et le FSB (ex-KGB).

« Ces actions font suite aux avertissements que nous avons adressés de manière répétée au gouvernement russe, en privé et en public. Elles sont une réponse nécessaire et adaptée aux actions visant à nuire aux intérêts américains en violation des normes de comportement internationales établies », a-t-il déclaré.

« Ces actions ne sont pas la somme totale de notre réponse aux activités agressives de la Russie, a rajouté Barack Obama, qui avait déjà directement mis en cause son homologue russe, soulignant que « pas grand-chose ne se passe en Russie sans l’aval de Vladimir Poutine ».

Les mesures prévoient un volet secret

Barack Obama a également prévenu que les Etats-Unis prendront d’autres mesures « au moment que nous choisirons », « y compris des opérations qui ne seront pas révélées au public ».

Le président américain a ajouté qu’un rapport gouvernemental sur l’interférence de Moscou dans le processus électoral 2016 serait transmis au Congrès dans les prochains jours.

Le communiqué de la Maison blanche:

Les déclarations de la Maison Blanche accusant la Russie d’avoir perturbé l’élection présidentielle américaine à l’aide de piratages informatiques sont « indécentes », a toujours estimé le Kremlin.

Des sanctions « contre-productives »

Le ministère russe des Affaires étrangères a immédiatement dénoncé les mesures prises jeudi par l’administration américaine qu’il a jugées « contre-productives et nuisibles au rétablissement de liens bilatéraux », rapporte l’agence Interfax, citant le commissaire du ministère pour les droits de l’homme, la démocratie et l’Etat de droit, Constantin Dolgov.

Le Président du comité des affaires étrangères de la Douma, Konstantin Kosachev, a de son côté comparé l’expulsion des diplomates « à l’agonie de cadavres politiques ».

RTS.ch


Publié le 29 décembre, 2016 dans Cyber Guerre, Etats-Unis, Politique & Loi, Russie.

Commentaires (2)

 

  1. Valou dit :

    Tout est bidon! Pathétique Obama!

  2. gargarine dit :

    Si j’étais citoyen américain d’origine russe, je me tirerais au plus vite de ce pays barbare et va-t-en-guerre que sont les USA.
    Et j’inciterais tout les autres ressortissants russes à quitter ce territoire où je ne serais pas le bienvenue

Laissez un commentaire