Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Cette histoire d’une médaillée d’or qui a quitté les Jeux Olympiques pour Sauver son Cheval va vous fendre le coeur

Cette histoire d’une médaillée d’or qui a quitté les Jeux Olympiques pour Sauver son Cheval va vous fendre le coeur

Pour une cavalière, parfois le lien entretenu avec son cheval ou sa jument est celui de l’amour pur. L’animal fait partie de sa famille et lui faire du mal est alors devenu impensable et inconcevable pour cette brave cavalière, même au dépend de sa gloire personnelle.

C’est ce qu’il s’est passé avec la dresseuse hollandaise Adelinde Cornelissen. Elle a refusé de participer aux JO de Rio avec son cheval Perceval.

La tête de Perceval était gonflée et il était très agité et donc le vétérinaire en a conclu qu’il avait été mordu par un animal ou un gros insecte. Les traitements nécessaires ont été administrés et le cheval commençait à guérir tout doucement.

Ne voulant pas lui mettre trop la pression, Adelinde a demandé aux officiels des Jeux Olympiques si elle pouvait échanger ses places avec quelqu’un d’autre comme cela Perceval pourrait guérir. Mais suite au refus de sa requête, elle a décidé de ne plus participer aux JO à tout jamais.

Et c’est ce qu’elle a fait. Adelinde a quitté les Jeux Olympiques pour le bien être de son cheval car c’était sa priorité. C’est un acte courageux et remarquable. Cette histoire démontre clairement que l’esprit des Jeux Olympiques est une question de prestige et non de respect.

Elle a gagné une médaille d’argent et de bronze, en plus d’avoir gagné des médailles d’or dans d’autres compétitions mondiales et européennes.

Source: India Times, le 25 décembre 2016

Publié le 25 décembre, 2016 dans Animaux, Europe & UE, Santé.

Publicité

Laissez un commentaire