Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une gigantesque onde d’énergie en provenance d’une source inconnue Frappe la Terre continuellement depuis le 19/12/2016

Une gigantesque onde d’énergie en provenance d’une source inconnue Frappe la Terre continuellement depuis le 19/12/2016

Une gigantesque onde énergétique affecte la planète toute entière et cela a été vérifié par ERREUR grâce au fond-diffus micro-ondes du MIMIC TPW. L’activité inconnue est toujours d’actualité en ce 20 décembre 2016 à 1h20 du matin (US Standard Central Time).

Les liens pour voir l’événement en temps réel:

http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time…

http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time…

Ce n’est pas FAKE, ce n’est pas une erreur, et ce n’est pas un bug – à moins qu’un universitaire décide de falsifier ses informations pour certaines raisons.

Ce système ne montre que les précipitations et la vapeur d’eau, mais dans certaines instances rares, de puissantes ondes énergétiques émergent de l’espace et affectent notre planète. Tous les orages sur Terre sont provoqués par le climat spatial et ce climat spatial impacte notre planète.

Vous avez déjà vu les effets des vents solaires, leur formation et les risques potentiels si jamais un de ces vents solaires venait à frapper notre planète de plein fouet – mais cette « onde » ne provient pas du soleil du tout selon le système d’imagerie MIMIC.

L’énergie englobe TOUTE la planète entière pendant plusieurs heures d’affilée avant de revenir.

La première onde a été détectée le 18 décembre à 15h00 GMT 0 et la Terre est toujours bombardée par cette énergie.

Une vérification des écrans de surveillance des Rayons-X grâce à GOES montre que l’activité solaire est minime, il n’y a pas de tempêtes solaires majeures, la quantité d’électrons dans la ionosphère est « minimal » et donc la source de cet événement est « inconnue ».

Si cet « événement » se poursuit la Terre risque de subir les pires conséquences climatologiques jamais vécues.

Ces micro-ondes convertissent l’énergie DC en « rectenna » naturelle comme cela les ondes sont piégées dans la magnétosphère terrestre – les ondes radios convertissent ensuite l’énergie du DC et elles sont envoyées au coeur de la Terre, dans son noyau.

Un taux très anormal d’énergie touche le noyau de la planète et les conséquences sont INCONNUES à l’heure actuelle. Attendez-vous certainement à plus de tempêtes, de vents, d’orages et une augmentation de l’activité volcanique.

Je ne sais pas comment vous le dire mais c’est la première fois que je découvre de telles infos avec MIMIC. Personne ne sait ce qu’il peut arriver, c’est du jamais vu. Restez en contact avec l’info et les futures mises à jour.

Source: Youtube, le 19 décembre 2016


Publié le 20 décembre, 2016 dans Espace, Monde, Science, Vidéos, X Files & Paranormal.

Commentaires (5)

 

  1. franck dit :

    on va tous finir grillé comme des saucisses !!!

  2. david banner dit :

    pour moi c’est le phénomène El Niño , amplifier par des ondes que l’armée utilise soit par HAARP soit par satellite.

  3. jipé dit :

    sur la page officielle du site MiMIC TPW2 /http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time/mtpw2/about.html

    le second paragraphe peut donner éventuellement un solution cohérente à ce qui est montré sur l’animation, puisque les artefacts graphiques se propage bien selon les trajectoires satellitaires…

    Notes on interpreting the product
    Use caution when interpreting the last 3 hours of the product near the coasts. We have noticed that the sudden change in TPW from land to water tends to persist over time, but when the MIMIC-TPW2 product uses only forward-advected data, it will tend to show the higher, over-water TPW moving over land and exaggerating the over-land TPW value.

    Common artifacts from the MIRS retrieval include single-pixel aberrations (“shot noise”), “striping” along the direction of the satellite track and general intercalibration error. We are working on reducing these.

  4. Didi dit :

    J’ai contrôlé les archives de MIMIC et on distingue la même évolution pour les années précédentes

Laissez un commentaire