Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Alépins : «Quand les caméras s’éteignent, les Casques blancs laissent les gens sous les décombres»

Alépins : «Quand les caméras s’éteignent, les Casques blancs laissent les gens sous les décombres»

Superbe travail de la journaliste Lizzie Phelan, qui se trouve sur le terrain, contrairement à la quasi totalité des médias français qui se contente relayer des histoires de massacres inventés par des activistes anti-Assad. Cette journaliste courageuse avait déjà témoigné de l’intox médiatique généralisée lors du conflit libyen. Elle fait honneur à sa profession. Au regard des témoignages qui vont suivre provenant d’habitants d’Alep, cela remet d’autant plus en perspective le fait que les Casques Blancs ont été reçus en grande pompe à l’Elysée il y a peu et qu’ils sont considérés comme des héros par les médias. Normal, qui se ressemble s’assemble comme on dit.

——-

Lizzie Phelan de RT, qui est sur le terrain à Alep, a parlé à plusieurs survivants qui accusent les activistes antigouvernementaux d’être des «poseurs d’appareil photo, des voleurs et des pilleurs».

Les militants financés par l’Occident et appelés «Casques blancs» ont fait la Une des journaux, les principaux médias les qualifiant de «héros de la paix» pour leur travail. Cependant, les habitants d’Alep récemment libérés par les forces gouvernementales syriennes ont une opinion toute différente.

Les Casques blancs sont un groupe de défense civile soutenu par les Occidentaux, composé de «volontaires» opérant en Syrie. Alors que, officiellement, leur mission est d’assurer les premiers secours aux victimes de bombardements, les autorités syriennes et russes les ont accusés de répandre de la propagande antigouvernementale, de publier de fausses nouvelles et de maintenir des liens étroits avec des groupes terroristes islamistes comme le Front Fatah al-Cham, ce qui a été en partie filmé par le caméra.

Sources: Russia Today & Fawkes News


Publié le 18 décembre, 2016 dans Califat Islamique, Conflits & Guerres, Etats-Unis, Russie, Syrie.

Laissez un commentaire