Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum

Syrie : Les djihadistes écrasés à Alep, Hollande menace la Russie d’un ultimatum

BREIZATAO – ETREBROADEL (13/12/2016) Après la défaite majeure infligée par l’Armée Arabe Syrienne et l’aviation russe aux djihadistes encerclés à Alep (voir ici), le gouvernement français fait face à l’effondrement complet d’une stratégie diplomatique vieille de cinq ans. Complètement dépassé, François Hollande a menacé Moscou et Damas d’un « ultimatum » dérisoire.

Hier, accompagné d’associations gigognes stipendiés par les pétromonarchies et l’Otan, François Hollande a tenté de faire de la défaite majeure de ses alliés djihadistes d’Al Qaeda et d’Ahrar al-Sham à Alep Est l’occasion d’une « mobilisation internationale ».

Le Point (source) :

Lundi 12 décembre, François Hollande a lancé un « ultimatum humanitaire » au régime syrien, se joignant à plusieurs ONG actives dans le pays qu’il venait de recevoir à l’Élysée. Cependant, il n’a toutefois pas précisé les termes de cet ultimatum. L’ultimatum est « la volonté de ces organisations » humanitaires et « la nôtre », a indiqué François Hollande, dénonçant la « responsabilité directe du régime syrien et de ses soutiens ».

Lundi 12 décembre, François Hollande a lancé un « ultimatum humanitaire » au régime syrien, se joignant à plusieurs ONG actives dans le pays qu’il venait de recevoir à l’Élysée. Cependant, il n’a toutefois pas précisé les termes de cet ultimatum. L’ultimatum est « la volonté de ces organisations » humanitaires et « la nôtre », a indiqué François Hollande, dénonçant la « responsabilité directe du régime syrien et de ses soutiens ».

A Berlin, le même jour, François Hollande continuait de s’agiter en vain sur le sujet sans que nul ne sache ce que concrètement le chef d’état français comptait faire.

Dans un effort médiatiquement visiblement concerté, des idiots utiles étaient envoyés par Paris à la frontière turque pour exiger une « intervention au sol de l’armée française ». On notait la présence de l’écolo-gauchiste Cécile Duflot, du socialiste Patrick Mennucci et du député LR Hervé Mariton, connu pour son néo-conservatisme (source).

Source: Breizatao, le 13 décembre 2016


Publié le 16 décembre, 2016 dans Califat Islamique, France, François Hollande, Russie, Syrie.

Laissez un commentaire