Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Pape François : « Les fausses actualités c’est comme être sexuellement attiré par les fèces »

Pape François : « Les fausses actualités c’est comme être sexuellement attiré par les fèces »

Le représentant de Dieu sur Terre s’est lui-même excusé pour le côté offensant des mots qu’il a employés.

Ecrire de fausses actualités (fake news) et histoires forgées de toutes pièces à propos de scandales est comme être sexuellement attiré par les fèces, selon le Pape François.

Et du fait que les gens ont un penchant pour la coprophagie, ou manger des fèces, alors les médias devraient arrêter de les partager, a-t-il dit dans une attaque contre la propagation de la désinformation.

François s’est excusé pour l’emploi de termes psychologiques précis qui décrivaient des gens sexuellement excités par les fèces.

Il a déclaré au magazine belge catholique hebdomadaire Tertio, que propager de fausses informations est « probablement le plus grand tort que les médias peuvent faire ». D’utiliser leurs plateformes pour faire cela, plutôt qu’éduquer le public, c’est un pêché, a-t-il expliqué.

« Je crois que les médias doivent être irréprochables, transparents, et qu’ils ne doivent pas tomber – sans vous manquer de respect – dans la maladie de la coprophilie, de toujours vouloir exposer les scandales, de parler de choses dérangeantes, même si elles sont vraies, » a-t-il dit dans une interview.

« Et du fait que les gens ont tendance à être atteints de coprophagie, des dommages importants peuvent être causés. »

L’interview a été distribuée aux journalistes italiens pour être traduite de la langue parlée espagnole du pape Argentin. C’est le langage le plus fort et le plus cru jamais utilisé par un Pape pour décrire les médias ou n’importe quel autre groupe.

Il a aussi préconisé que les médias ne soient pas utilisés pour tenter de faire taire les rivaux politiques.

« Les moyens de communication ont leurs propres tentations, ils peuvent être utilisés pour calomnier, et donc sont utilisés pour diffamer les gens dans tout le monde de la politique, » a-t-il dit. « Ils peuvent être utilisés comme outils de diffamation… »

« Personne n’a le droit de faire ceci. C’est un pêché et c’est douloureux, » a-t-il dit.

La désinformation est la pire chose que les médias peuvent colporter car elle « forge des opinions à sens unique et ignore toutes les autres facettes de la vérité, » a-t-il dit dans l’interview.

Les commentaires ont été émis à la suite des discussions quant aux fausses informations sur internet et leurs effets sur l’élection présidentielle américaine. Certains ont allégués que les fausses informations étaient à l’origine de l’élection du Président Donald Trump.

Ce n’est pas la première fois que le Pape discute des attirances sexuelles pour les fèces. En Mars 2013, il a mis en garde les journalistes qu’ils risqueraient de souffrir de coprophilie, et qu’ils pourraient « fomenter une coprophagie » chez leurs lecteurs.

Source: Independent.co.uk, le 10 décembre 2016


Publié le 10 décembre, 2016 dans Christianisme, Fake News, Internet, Société & Culture, Vatican.

Laissez un commentaire