Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

États-Unis : le site Breitbart privé de céréales

États-Unis : le site Breitbart privé de céréales

Dans une année de résultats électoraux surprenants et litigieux, nombre d’entre nous ont choisi de « voter avec nos portefeuilles » en boycottant les marques dont nous pensons qu’elles ne correspondent pas à nos valeurs. Des entreprises font maintenant la même chose.

Cette semaine, la firme Kellogg’s a annoncé qu’elle cessait toute publicité sur Breitbart , un site d’information controversé qui a dans le passé présenté des articles sexistes, racistes, antisémites et homophobes.

kellogs

« Nous travaillons régulièrement avec nos partenaires « achat média » pour nous assurer que nos pubs n’apparaissent pas sur des sites qui ne sont pas conformes à nos valeurs en tant que compagnie« , a déclaré Kris Charles, porte-parole de Kellogg’s, à propos de cette décision.

Le géant de l’alimentaire rejoint une liste qui s’allonge d’entreprises qui ont décidé de ne plus faire de publicité sur Breitbart comme Warby Parker (lunettes), Nest (technologie), Novo Nordisk (pharmacie) et Allstate (assurances).

Ces développements suivent une décision prise par AppNexus, l’un des leaders de la publicité numérique, d’interdire à Breitbart l’utilisation de ses services « ad tech », après qu’il a été jugé que le site violait les règles sur le discours haineux.

« Nous avons fait un audit humain (?) de Breitbart et avons constaté qu’il y avait suffisamment d’articles et de titres qui dépassaient les bornes, ouvertement ou en se servant d’un langage codé« , a déclaré à Bloomberg Joshua Zeitz, porte-parole d’AppNexus .

[…]

World Economic Forum


Publié le 4 décembre, 2016 dans Etats-Unis, La Bourse & L'Economie, Politique & Loi.

Laissez un commentaire