Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Alain Juppé montre son vrai visage celui d’un vieillard aigri et mauvais perdant

Alain Juppé montre son vrai visage celui d’un vieillard aigri et mauvais perdant

juppe-fatwa

Depuis deux ans les médias avaient massivement choisi leur candidat favori pour la primaire de la droite et du centre. C’était Alain Juppé, et ces mêmes médias nous le dépeignaient comme ayant « une stature d’homme d’Etat » . Ils le voyaient tous calme, réservé, pas comme ce salopard agité et mal élevé de Sarkozy !

Quand il caracolait en tête des sondages (artificiels ? bricolés ?), Alain Juppé se pliait à cette image. Il restait en retrait du combat politique, notamment lors des débats. Trop « homme d’Etat » pour s’abaisser en de viles polémiques !

Mais où est passé l’homme d’état ?

Il est descendu de son piédestal et c’est directement dans le caniveau qu’on le retrouve !

Et c’est avec le pire argument, celui qu’à gauche on n’avait pas encore osé utiliser, l’avortement, qu’il a lancé une véritable fatwa contre son adversaire !

La réponse de François Fillon a été à la hauteur de l’agression :

« Jamais je n’aurais pu penser que mon ami Alain Juppé tombe aussi bas ! »

Les Sarkozistes ne manqueront pas de faire remarquer que ce « mal élevé de Sarkozy » à qui l’on reproche cette fameuse double portion de frites, ne s’est jamais abaissé, lui, à attaquer ses adversaires avec des arguments aussi fangeux !

Par cette attaque sous la ceinture, Alain Juppé se range résolument dans le camp de la gauche libertaire pour qui l’avortement est un droit point barre et qu’il est même interdit, dans le fond de sa conscience, de soulever la moindre réserve sur cet acte.

La gauche et ses médias se sont bien sûr emparés de la polémique et c’est l’Obs qui titre « Juppé s’attaque à Fillon et son ambiguïté sur l’IVG » et écrit :

Alain Juppé a touché juste. Le maire de Bordeaux, arrivé loin derrière son adversaire au premier tour de la primaire de la droite et du centre, n’a pas hésité longtemps avant de cibler François Fillon sur ses positions très réactionnaires sur la famille, et donc l’avortement. Un angle d’attaque dont le but est d’effrayer la frange moderne de l’électorat de droite, le centre et les électeurs de gauche qui seraient tentés d’aller voter au second tour.

« Alain Juppé a touché juste » ! C’est un satisfécit accordé unanimement par la gauche à la position d’Alain Juppé :

« il est des « nô-ô-tres », il pense à gauche comme nous « au-au-tres » !!! »

Mais quelle serait cette ambiguïté de François Fillon ?

C’est juste celle qui veut qu’au fond de sa conscience, un homme puisse avoir des convictions profondes, mais qu’en tant qu’homme politique, il puisse se plier à la volonté générale du peuple. Si chaque homme politique, exigeait que toutes ses convictions personnelles soient intégralement mises en oeuvre, il n’y aurait plus de vie démocratique possible !

En tant que catholique, François Fillon ne peut approuver l’avortement qui – qu’on le veuille ou non – met fin à une vie ou à un espoir de vie. Mais en tant qu’homme politique, il prend en compte la détresse de certaines femmes et cette avancée pour les droits des femmes qu’est la maîtrise de leur corps.

Mais pour Alain Juppé et ses alliés gauchistes de circonstance, même ce droit à la conscience profonde est interdit et politiquement incorrect !

Qualifier cette position d’ambigüe, c’est tout simplement faite preuve d’intolérance !

Une fatwa qui fait pschitt …

Puisque le premier sondage (Odoxa) pour le second tour donne François Fillon victorieux avec 2/3 des voix !

deuxieme-tour-primaire

D’où m’est venue cette idée de fatwa ?

Tout simplement de l’examen de la carte départementale des résultats du premier tour de la primaire ;

juppe-seine-saint

Si l’on met à part les départements du Sud-ouest, fortement ancrés à gauche – et qui donc ont naturellement voté Alain Juppé – ce dernier n’arrive en tête que dans un unique département … la Seine-Saint-Denis ! Un département à forte implantation immigrée et maghrébine …

Moi, j’dis ça, j’dis rien …

La Gauche M’a Tuer


Publicité

Commentaires (1)

 

  1. dede dit :

    est ALI juppe est un fonctionaire des finance enarque;donc egri depuis sa naissance,c est un flamby en bleue

Laissez un commentaire

*