Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Egypte : Une cité et une nécropole vieilles de 7,000 ans exhumées par des archéologues

Egypte : Une cité et une nécropole vieilles de 7,000 ans exhumées par des archéologues

necropole-egypte

Des archéologues ont découvert une cité et un cimetière antiques en Egypte datant de 5,300 avant Jésus-Christ, a annoncé mercredi le ministère des Antiquités.

La cité et la nécropole -abritant vraisemblablement des hauts fonctionnaires- ont été découvertes en Haute-Egypte à quelque 400 mètres du temple de Séti 1er dans la cité antique d’Abydos, a affirmé le ministre Mahmoud Afifi. Elles dateraient de 5316 av. JC. Les archéologues ont découvert des huttes, de la poterie et des outils en pierre, a-t-il précisé. Il a également fait état de la découverte lors des fouilles de 15 grandes tombes – certaines même plus grandes que les tombes royales à Abydos – suggérant qu’elles abritaient les corps de figures importantes.

« Cette découverte pourrait éclairer de nombreuses informations sur l’histoire d’Abydos », souligne M. Afifi cité par un communiqué de son ministère. Située à 550 kilomètres environ au sud du Caire et célèbre dans l’antiquité pour avoir abrité le tombeau d’Osiris, le dieu des morts, le site prédynastique d’Abydos est connu pour ses temples, notamment celui de Séti 1er et ses nécropoles.

L’Egypte regorge de sites archéologiques antiques qui ont longtemps attiré des millions de touristes, mais les visiteurs se font de plus en plus rares ces dernières années en raison de l’instabilité politique et des attaques djihadistes.

Source: Le Vif

Publié le 24 novembre, 2016 dans Archéologie, Egypte, Histoire.

Publicité

Laissez un commentaire

*