Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Trump retirera les Etats-Unis du TPP à son arrivée au pouvoir

Trump retirera les Etats-Unis du TPP à son arrivée au pouvoir

tpp-partnership

Le président élu des États-Unis Donald Trump a diffusé une vidéo pour présenter ses mesures phares pour ses 100 premiers jours à la Maison Blanche, basées sur son principe fondamental, « l’Amérique d’abord ».

Donald Trump a confirmé son intention de se retirer du TPP dès son premier jour de mandat.

« Je suis disposé à émettre un préavis sur le projet de retrait du Partenariat transpacifique, une catastrophe potentielle pour notre pays. Au lieu du TPP, nous mènerons les négociations sur des marchés bilatéraux honnêtes pour que les emplois et la production reviennent en Amérique », a déclaré le futur président américain.

L’accord de Partenariat transpacifique est un accord commercial signé en février 2016 par 12 pays d’Asie-Pacifique afin de favoriser les échanges commerciaux entre ses signataires (États-Unis, Canada, Mexique, Chili, Pérou, Japon, Malaisie, Vietnam, Singapour, Brunei, Australie et Nouvelle-Zélande).

L’accord prôné activement par le président sortant Barack Obama n’a encore été ratifié par aucune des parties. De nombreux experts et hommes politiques estiment que sans la participation des États-Unis, le TPP sera dénué de tout sens. Lors de sa campagne électorale, Donald Trump, partisan convaincu du protectionnisme, s’est vivement opposé au libre-échange, lui préférant « un échange très intelligent dans lequel (les États-Unis) tirent leur épingle du jeu ». Il a notamment promis la renégociation de l’accord de libre-échange nord-américain (Alena), responsable, selon lui, des délocalisations vers le Mexique et s’est opposé au partenariat transpacifique en cours de ratification.

« Imaginez combien d’emplois nous perdrons dans l’industrie automobile si le TPP est adopté. Ce sera une catastrophe. C’est pourquoi j’ai annoncé que nous nous retirerons du traité avant son adoption », a-t-il déclaré à ses partisans en août lors d’un meeting dans le Michigan.

Sputnik News

Publié le 22 novembre, 2016 dans Etats-Unis, Mondialisation, Nouvel Ordre Mondial, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*