Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Donald Trump : « Je ne veux pas blesser les Clinton, ce sont des gens biens »

Donald Trump : « Je ne veux pas blesser les Clinton, ce sont des gens biens »

clinton-prison

Il y a à peine un mois, Donald Trump affirmait en plein débat télévisé avec Hillary Clinton que si cela ne tenait qu’à lui, elle serait déjà en prison:

Il a claironné cet argument de campagne lors de ses meetings en étant très clair: Hillary Clinton « doit aller en prison ».

Pour preuve que la parole de Trump ne vaut pas mieux que celle de Clinton (ou de la plupart des autres politiciens d’ailleurs), voilà qu’aujourd’hui il semble faire marche arrière. Lors d’une récente entrevue télévisée du magazine 60 minutes sur CBS News, Donald Trump a dit qu’il n’était plus trop sûr de ce qu’il souhaitait faire car je cite: « Je ne veux pas les blesser, ce sont des gens biens ».

Lors de son premier discours, il annonçait déjà la couleur en remerciant Hillary et indiquant que les américains lui doit énormément pour ce qu’elle a fait pour le pays (en précisant, « je le dit sincèrement », ben voyons…).

Pour rappel, lorsqu’un ancien président du Sénat Haïtien avait dénoncé les détournements de fonds et tentatives de corruption de la Fondation Clinton lors d’un meeting de Trump, celui-ci s’était personnellement engagé à parler de ce sujet lors des débats présidentiels…ce qu’il n’a jamais fait bien évidemment. Encore des paroles en l’air.

C’est loin d’être la première fois qu’il change diamétralement d’avis sur une question. Il était par exemple un fervent partisan d’une intervention en Irak…puis pendant sa campagne présentielle, il l’a reproché à l’administration Obama:

via Fawkes News

Publié le 17 novembre, 2016 dans Etats-Unis, Nouvel Ordre Mondial, Politique & Loi, Vidéos.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. B B dit :

    Salut. Je suis un américain qui a soutenu M. Trump depuis son début, et qui a dit depuis ce début que ceci est un coup d’état, ou « counter-coup » contre les neo-cons, les Clintons, etc.

    Ne t’inquiète pas que Trump veut que la justice soit servie. Le problème est qu’il y a beaucoup de la division dans notre pays dans ce moment, en particulière avec les gens dans les rues, qui sont totalement stupides et pensent que Trump sera le fin du monde. Et enfin il n’est pas Trump qui fait cette décision. Il y aura un « special prosecutor. »

    In fact Trump has just appointed Jeff Sessions to Attorney General, who will be the person to appoint this prosecutor if his nomination is approved by the Senate. Il y a beaucoup des obstacles qui doit etre naviguées jusqu’a Jan 20!

  2. Galaad30 dit :

    La machine serait-elle trop grosse pour être démontée ou quand l’élite continue à amuser les peuples et à les bercer d’illusions.

Laissez un commentaire

*