Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Mark Zuckerberg : « Non, les fausses informations partagées sur Facebook n’ont pas permis à Trump d’être élu »

Mark Zuckerberg : « Non, les fausses informations partagées sur Facebook n’ont pas permis à Trump d’être élu »

suckerberg

Le patron du réseau social répond à ses détracteurs qui accusent les fausses informations circulant sur Facebook d’avoir favorisé l’élection de Donald Trump.

Le patron de Facebook se défend de toute responsabilité du réseau social dans l’élection de Donald Trump à la Maison blanche. « L’idée que les fausses informations qui circulent sur Facebook auraient pu influencer l’élection d’une façon ou d’une autre est une idée fausse », a déclaré Mark Zuckerberg lors de Techonomy, une conférence sur les technologies qui s’est tenue en Californie. « Si vous croyez cela, alors je ne pense pas que vous ayez intériorisé le message que les partisans de Trump essaient de faire passer lors de cette élection ».

Facebook, qui compte 1,7 milliard d’utilisateurs dans le monde, est devenu la principale source d’information d’un grand nombre d’Américains. Les détracteurs du plus grand réseau social mondial lui reprochent de donner une vision unilatérale de l’actualité en renforçant les opinions individuelles sans favoriser un débat contradictoire.

Des fausses informations très partagées

Des études montrent que les fausses informations sont beaucoup plus partagées sur Facebook que les informations rétablissant la vérité. Le fil info de Facebook est entièrement géré par des algorithmes depuis que la plateforme a supprimé son équipe de modérateurs.

« Mon but, c’est de donner aux gens le pouvoir de partager afin que nous puissions rendre le monde plus ouvert et plus connecté. Cela nécessite de construire une bonne version de notre fil info. Nous avons encore du travail à faire pour l’améliorer », a reconnu Mark Zuckerberg.

Au cours de la même conférence, le patron de Facebook a donné une vision optimiste de la future présidence de Donald Trump, en assurant que ses objectifs d’amélioration des soins de santé et de la connectivité à l’échelle mondiale ne nécessitaient pas nécessairement la coopération du gouvernement.

Source: Le Dauphiné

Publié le 12 novembre, 2016 dans Etats-Unis, Internet, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*