Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Quand Dieu ordonne au président philippin d’arrêter de jurer

Quand Dieu ordonne au président philippin d’arrêter de jurer

duterte

«Tu n’insulteras point, ou je ferai s’écraser cet avion». Après plusieurs déclarations provocatrices, le président philippin a décidé de ne plus jamais utiliser d’argot. Une idée qui lui serait venue après une rencontre… avec Dieu.

Le président des Philippines Rodrigo Duterte a juré de ne plus jamais proférer d’insultes. L’homme politique affirme que Dieu en personne lui est apparu dans la nuit du 27 au 28 octobre lors d’un vol entre le Japon et les Philippines.

Selon le président, il a entendu une voix lors du vol alors que les autres passagers dormaient, relate la BBC.

« Tu n’insulteras point, ou je ferai s’écraser cet avion », a dit la voix au président philippin.

« J’ai donc promis à Dieu de ne plus utiliser de mots familiers, ni d’insultes. J’espère que vous m’entendez bien car une promesse à Dieu est une promesse à tous les Philippins », a déclaré Rodrigo Duterte.

Cette déclaration du président a été accueillie chaleureusement par le public mais Duterte a rapidement modéré l’enthousiasme.

« N’applaudissez pas trop, cela va me faire dérailler », a-t-il lancé.

Le dirigeant philippin est connu pour ses déclarations insultantes à l’endroit de son homologue américain Barack Obama. M. Duterte a provoqué un scandale international en qualifiant Barack Obama de « fils de p*te » après que ce dernier eut exprimé sa préoccupation au sujet de la situation en matière de droits de l’homme aux Philippines. Ensuite, le chef d’État philippin a déclaré que Barack Obama pouvait « aller au diable » si les États-Unis ne voulaient pas vendre d’armes aux Philippines.

Source: Sputnik News

Publié le 31 octobre, 2016 dans Christianisme, Monde, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*