Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

D’étranges Hallucinations se répandent dans un Hôpital Américain

D’étranges Hallucinations se répandent dans un Hôpital Américain

hallu-2

Durant les premières heures de mercredi de la semaine dernière, une étrange épidémie a fait irruption dans la région du Pacifique Nord-Ouest des États-Unis. Cinq personnes ont attrapé une maladie non identifiée qui semble provoquer de vives hallucinations et qui se propage par le toucher.

La première personne à avoir expérimenté les premiers symptômes est une femme âgée de 78 ans originaire de North Bend dans l’Oregon, qui a appelé la police se plaignant que sept ou huit personnes « essayaient d’arracher le toit de sa voiture, » a rapporté Oregon Live.

En l’espace de quelques jours, son aide-soignant de 54 ans, deux policiers et un employé d’hôpital ont eu les mêmes illusions bizarres et des hallucinations visuelles, a rapporté l’agence KVAL. Tous ces individus sont entré en contact à un moment donné à North Bend ou à l’Hopital Bay Area dans l’Oregon.

Le Shérif du Coos County Office a déclaré qu’une enquête sur des matières dangereuses était en cours chez tous les cas signalés. Il a rapporté qu’aucune preuve d’une contamination n’avait été trouvée et que tous les tests sanguins semblaient être normaux.

hallu-1

Au premier abord, les enquêteurs soupçonnaient que la prise de Fentanyl par la vieille dame (un antidouleur à base d’opiacés) était à blâmer. Cependant, ce n’était pas le cas pour tous les autres signalements.

La déclaration de la police faisait mention que deux policiers ont quitté l’hôpital, tandis que le médecin (qui est toujours à l’hôpital) a récemment contracté la grippe. La femme et son aide soignant restent en soins, tandis que l’enquête se poursuit.

Popular Science a discuté avec le professeur James Giordano de l’Université de Georgetown, qui a expliqué qu’un contaminant était probablement la cause. Néanmoins d’autres facteurs tels que la psychose partagée ou la folie à deux sont potentiellement responsables eux aussi.

Source: IFL Science, le 25 octobre 2016

Publié le 25 octobre, 2016 dans Etats-Unis, WTF, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire

*