Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Troisième Guerre Mondiale : Les pilotes de la Royal Air Force ont reçu l’ordre de tirer sur les avions russes « hostiles » en Syrie !!

Troisième Guerre Mondiale : Les pilotes de la Royal Air Force ont reçu l’ordre de tirer sur les avions russes « hostiles » en Syrie !!

royal-air-force

C’est une info capitale, et pourtant aucun média n’en parle .

Apres la Russie qui a installé ses batteries de missiles en Syrie, avec l’ordre de tirer sur toute menace aérienne (ce ne peut être personne d’autre que l’Otan ou la coalition occidentale, les seuls à posséder des avions), jamais nous n’avons été aussi proches depuis la fin de la guerre froide d’une escalade fatale .

Il suffirait qu’un seul avion soit abattu d’un coté ou de l’autre pour mettre le feu aux poudres . Chaque partie à fait part la semaine dernière de sa volonté d’en découdre, tant les Russes que les occidentaux .

Dans le dernier développement dramatique, les pilotes de la Royal Air Force (RAF) ont l’ordre de tirer sur les avions russes « hostiles » en Syrie !!

Voici ce que dit Zero Hedge :

Comme les États – Unis entrent officiellement dans la campagne militaire au Yémen, le Royaume-Uni semble prêt et disposé à precipiter un événement catalytique à partir duquel il n’y aura pas de retour. Avec les relations entre la Russie et l’Occident au plus bas depuis l’ après-guerre froide et qui se détériorent rapidement , les pilotes de la Royal Air Force (RAF) ont reçu le feu vert pour abattre des avions militaires russes en missions de vol sur la Syrie et l’ Irak, si ils sont mis en danger par eux. Le développement est livré avec des avertissements que le Royaume-Uni et la Russie sont désormais « un peu plus proches » d’être en guerre, selon le Sunday Times.

Alors que les pilotes de Tornado de la RAF ont été chargés d’éviter tout contact avec des avions russes dans l’exercice de missions pour l’Opération Shader, le nom de code anti-Isis de la RAF en Irak et en Syrie, leurs avions ont été armés de missiles air-air et les pilotes ont obtenus le feu vert pour se défendre si ils sont menacées par des pilotes russes.

«La première chose qu’un pilote britannique va faire est d’essayer d’éviter une situation où une attaque air-air est susceptible de se produire – vous évitez une zone si il y a de l’activité russe, » a dit au Sunday Times une source non identifiée du Quartier général interarmées permanent du Royaume – Uni ( PJHQ) . « Mais si on tire sur un pilote ou qu’il croit qu’on est sur le point de lui tirer dessus, il peut se défendre . Nous avons maintenant une situation où un seul pilote, sans distinction de nationalité, peut avoir un impact stratégique sur les événements futurs. »

Là où les choses se compliquent est le qualificatif «s’il croit qu’on est sur le point de lui tirer dessus,» – car cela rend l’engagement ouvert en fonction de l’ évaluation des menaces en temps réel lors de conditions de stress, la probabilité d’une escalade qui pourrait se traduire par deux avions de combat qui se tirent l’un sur l’autre, qui a bondit de manière significative.

Les avion Tornados de la RAF seront armés de Missiles Air-Air à recherche avancée de chaleur (Asraams, également appelés missiles AIM-132), le IBT ajoute . Ces armes, qui ont coûté 200 000 £ chacun, ont une portée plus longue que d’ autres missiles air-air, permettant aux pilotes de la RAF d’ abattre des avions ennemis sans être eux-mêmes ciblés.

Fournissant une couverture largement sous-estimée d’une escalade importante, le Sunday Times fait état d’une évaluation effectuée par les responsables de la défense du Royaume-Uni qui ont déclaré: « Il a fallu six jours pour la Russie afin de frapper des cibles d’Isis, et toutes les frappes aériennes ont inclus des groupes d’opposition modérés qui se battent pour défendre leurs zones d’Isis. Parmi les cibles touchées il y avait trois hôpitaux de campagne ». Dans les dernières 24 heures le ministère de la Défense de la Russie a déclaré qu’il a poursuivi ses frappes aériennes sur les positions d’ISIS à Hama, Idlib, Latakia et Raqqa. Il a rapporté que les attaques ont entraîné la «destruction complète» de «53 zones fortifiées et de points forts avec de l’armement et du matériel militaire», sept dépôts de munitions, quatre camps sur le terrain des «terroristes», un centre de commandement et des batteries d’artillerie et de mortier.

La Russie a répliqué que les frappes aériennes des États-Unis ont échouées à avoir beaucoup d’impact sur les cibles d’ISIS, et qu’a été effectué le mois dernier, une frappe « trompeuse » par les forces américaines de la coalition qui a tué plus de 60 soldats syriens dans un mouvement que la Russie a accusé d’être une provocation à la guerre .

Le rapport du Sunday Times, citant une source de la défense comme disant: « Jusqu’à présent, les Tornados de la RAF avaient été équipés de 500 bombes guidées par satellite – il n’y avait pas ou peu de menaces air-air . Mais dans la dernière semaine, la situation a changé . Nous devons réagir en conséquence. »

Mais une autre source a résumé la gravité de la situation quand il a dit que « nous devons protéger nos pilotes, mais en même temps , nous faisons un pas de plus vers la guerre. Il faudrait juste qu’un avion soit abattu dans une bataille air-air et l’ensemble du paysage va changer. »

Publié le 14 octobre, 2016 dans Grande-Bretagne, Syrie, Troisième Guerre Mondiale.

Publicité

Laissez un commentaire