Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Généraux américains : un conflit «extrêmement meurtrier» avec la Russie est «quasiment certain»

Généraux américains : un conflit «extrêmement meurtrier» avec la Russie est «quasiment certain»

troisieme-guerre-mondiale

Pour rappel, La Russie a mis en garde les Etats-Unis contre des frappes qui viseraient l’armée syrienne, précisant que cela déclencherait « une guerre totale » .
S’exprimant lors d’une conférence sur l’avenir de l’armée, des hauts-gradés de l’armée américaine ont évoqué les perspectives de futurs conflits, qui devraient opposer les Etats-Unis à la Russie et à la Chine.

Les Etats-Unis font face à de très sérieuses menaces venant d’Etats «agissant de façon agressive», a affirmé le lieutenant-général Joseph Anderson, vice-chef de l’état-major, intervenant lors d’une conférence sur l’avenir de l’armée américaine qui s’est tenue le 4 octobre.

«A qui cela vous fait-il penser ? La Russie ?» a-t-il ironiquement demandé aux autres intervenants. Un tel conflit est «quasiment certain», selon le chef de l’état-major de l’armée américaine Mark Milley.

Le géneral Hix a informé l’assemblée du fait que les Etats-Unis avaient été contraints de se préparer à une «violence d’une ampleur que l’armée américaine n’a pas connue depuis la guerre de Corée», au regard des avancées technologiques réalisées par la Russie et par la Chine.

twt

Un tel conflit serait «extrêmement meurtrier et bref» selon les intervenants.

Pour le général Hix, les avancées technologiques dans l’armement, telles que l’intelligence artificielle et les systèmes autonomes, vont considérablement augmenter la rapidité des évènements dans le cadre d’un conflit et «mettre à l’épreuve nos capacités humaines». «La vitesse à laquelle les machines pourront prendre des décisions justifiera le développement d’une nouvelle relation entre l’homme et la machine», a-t-il précisé.

Source


Publicité
Publié le 11 octobre, 2016 dans Etats-Unis, Russie, Troisième Guerre Mondiale.

Commentaires (1)

 

  1. jule dit :

    Ben voilà les aliens n’auront pas besoin de nous exterminer

Laissez un commentaire