Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Collège : Faut-il supprimer les devoirs à la maison pour lutter contre les inégalités

Collège : Faut-il supprimer les devoirs à la maison pour lutter contre les inégalités

Faut-il interdire les devoirs à la maison ? La loi a mis un terme à ce débat le 29 décembre 1956 en ce qui concerne l’école élémentaire, mais au collège, c’est une autre histoire. Ce lundi 3 octobre, l’association ZupdeCo publie un manifeste qui prône le recours aux devoirs exclusivement sur le temps scolaire.

enfant

En tête des arguments avancés, le creusement des inégalités sociales entre les élèves, que les parents ne sont pas forcément en mesure d’aider lors du travail à la maison. Le texte détaille :
« Les devoirs à la maison font porter la responsabilité de la réussite scolaire sur les familles et entretiennent l’idée d’une possible démission parentale. »

Pour étayer son propos, ZupdeCo s’appuie sur étude OpinionWay réalisée entre le 16 et le 22 juin sur 1002 collégiens. 61% d’entre eux affirment recevoir de l’aide de leurs parents quand ils la sollicitent, mais 40% de ces parents n’y consacrent pas plus de 15 minutes. Paradoxe : en 2014, selon une autre enquête OpinionWay, 83% des parents estimaient les devoirs à la maison comme « importants dans l’acquisition des connaissances« .

Joint par « l’Obs », François-Afif Benthanane, le président de ZupdeCo, résume la situation :

« Les devoirs sont principalement fondés sur la compréhension des cours de la journée. Un enfant peut avoir suivi le cours sans avoir forcément tout compris, et rentrer chez lui en ayant des difficultés à faire ses devoirs. Ce n’est pas un échec de l’école, c’est juste le même principe qu’au marathon. Certains ont besoin de deux heures pour le terminer, pour d’autres, il en faut six. »

[…]

Pour les familles qui ne peuvent ni assurer personnellement le soutien, ni avoir recours à des aides coûteuses, le risque est immense de voir les enfants sombrer et décrocher.

On est loin, très loin de l’égalité des chances ! C’est d’ailleurs ce que nous rappelle le conseil national de l’évaluation scolaire (Cnesco) soulignant notre triste record : en matière scolaire la France est le pays le plus inégalitaire de l’OCDE. On préférerait d’autres performances ! […]

bfmtv


Publié le 4 octobre, 2016 dans Education, Jeunesse, WTF.

Laissez un commentaire