Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Magazine Forbes : Myriam El Khomri et Najat Vallaud-Belkacem parmi les femmes les plus puissantes du monde arabe

Magazine Forbes : Myriam El Khomri et Najat Vallaud-Belkacem parmi les femmes les plus puissantes du monde arabe

Le nouveau classement des femmes arabes les plus puissantes a été publié récemment par le magazine américain Forbes. Trois Marocaines, selon le site marocain bladi, font partie de cette liste.

arabes

Les personnalités présentes baignent toutes dans la politique depuis de nombreuses années, deux en France à des postes de ministre alors que la troisième est présidente du parlement hollandais.

A La quatrième position du classement, on retrouve la Franco-marocaine Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, qui a dû batailler pendant plusieurs mois pour faire passer la nouvelle loi sur le travail et qui porte d’ailleurs son nom.

Au cinquième rang du classement, c’est la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, l’une des ministres les plus influentes du gouvernement de Manuel Valls mais aussi l’une des femmes politiques les plus appréciées des Français.

Khadija Arib pointe, elle, à la dixième position de ce classement. Elle a été élue en janvier dernier présidente de la chambre basse du parlement des Pays-Bas par 83 voix sur les 134 votants. Son élection n’a pas été du goût du député d’extrême droite Geert Wilders qui a qualifié de « jour noir pour l’histoire parlementaire » car il lui reproche sa double nationalité marocaine.

bladi

Publié le 1 octobre, 2016 dans Maghreb, Politique & Loi.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. jule dit :

    Les collabo sont là

Laissez un commentaire

*