Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La femme du rappeur Rohff tabassée car mauvaise musulmane ? (MàJ : il accuse l’islamophobie)

La femme du rappeur Rohff tabassée car mauvaise musulmane ? (MàJ : il accuse l’islamophobie)

Réponse de Rohff postée sur facebook

rohff-2

—————

« Des coups de pied, des coups de poing au visage, des gifles, les cheveux tirés, les menaces de mort, les insultes qui pleuvent ». La situation décrite aux policiers du commissariat de Saint-Maur (Val-de-Marne) fait froid dans le dos. Ce lundi, ils ont entendu la femme du rappeur Rohff, venue porter plainte pour des violences conjugales. L’artiste de 38 ans, actuellement sous contrôle judiciaire pour d’autres faits de violences, devrait être convoqué au commissariat pour s’expliquer. Il a de son côté déposé une main courante contre sa femme quand il a su qu’elle allait porter plainte.

rohff

Ce dimanche, c’est une voisine, choquée par les cris et les coups qu’elle entendait, qui est intervenue dans l’appartement de Saint-Maur pour mettre fin à la scène de violence. Nadia, mariée religieusement avec Rohff, se serait fait frapper par son mari devant leur petit garçon de 5 ans. Et selon elle, il ne s’agissait pas de la première fois. « Je suis tombée des nues quand elle m’a raconté qu’elle subit ça depuis plus de cinq ans, se désole l’une des meilleures amies de la victime. Elle m’a appelé au secours dimanche et m’a tout déballé : les coups, les insultes, la honte, l’espoir qu’il allait changer. Elle s’est même prise en photo à plusieurs reprises, pleine de cocards, mais elle n’avait jamais osé porter plainte. »

(…) Nadia a décidé de quitter immédiatement le domicile conjugal avec son fils. Non sans avoir raconté à la police les années de brimades, « l’obligation de porter le voile », les remarques lui reprochant « de ne pas agir en bonne musulmane ». « Il donnait devant nous l’image d’un bon père, attentif, qui rentrait pour donner le biberon à son bébé, faisait ses cinq prières par jour, se souvient l’amie de la victime. Pourtant, il a fait de Nadia une femme terrorisée, amaigrie, repliée sur elle-même. »

Sources: Le Parisien & Fdesouche

Publié le 28 septembre, 2016 dans France, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire