Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un Hacker menace de détruire tout l’Internet

Un Hacker menace de détruire tout l’Internet

Selon la star de la cyber-sécurité Bruce Schneier, quelqu’un serait en train de perfectionner son art. Objectif : détruire les sites garants de l’existence même de la Toile.

internet-menaces

Le web, ce colosse aux pieds d’argile. Selon un article de l’expert en cyber-sécurité Bruce Scheiner repéré par Science Post, un plaisantin est monté en puissance ces deux dernières années en matière d’attaques de sites internet indispensables à la survie de toutes les autres pages en www.

Dans un billet un brin apocalyptique intitulé « Quelqu’un est en train d’apprendre à détruire Internet », l’ingénieur d’IBM et professeur à Harvard explique que la méthode utilisée est celle de « l’attaque par déni de service ». Il s’agit de rendre un site inaccessible en lui envoyant un nombre ingérable de requêtes. Si ce hacking est dirigé contre une entreprise stratégique, les conséquences peuvent vite devenir dévastatrices. Dans le viseur régulièrement : Verisign. Cette société gère les noms de domaine du monde entier. « Si ce site tombe, c’est tout un pan de l’Internet mondial qui disparaît », s’alarme le scientifique.

Cela s’apparente à un acte d’espionnage ou de renseignement.
– Bruce Schneier, expert en cyber-sécurité

Les attaques en déni de service ne datent pas d’hier. Les hackers y recourent pour faire sauter les sites qui ne sont pas à leur goût. Mais depuis des mois, les offensives portent sur « un spectre plus large » et sont « plus sophistiquées ». Surtout, elles donnent l’impression de « tester des choses », ce qui laisse supposer que le pirate est « en train d’apprendre ».

A ce stade, le but semble être de tester leurs défenses et d’évaluer les moyens de les contourner », explique Bruce Schneier. Il écarte la piste d’un criminel ou d’un activiste. « Cela ressemble plutôt à un acte d’espionnage ou de renseignement » contre des Etats. S’il est impossible de localiser les attaques, l’ingénieur cite la Chine comme l’un des grands suspects des autorités.

LCI

Publié le 17 septembre, 2016 dans Cyber Guerre, Islam.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. noname dit :

    Comme dans la série fictive Mister Robot où la bourse mondiale se casse la g….e à cause d’un groupe de hackers.

Laissez un commentaire

*