Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

CCIF : « Ces étranges militants anti-islamophobie » (L’Express)

CCIF : « Ces étranges militants anti-islamophobie » (L’Express)

Marwan Muhammad a-t-il dépassé les bornes ? Le 28 août dernier, le directeur exécutif du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), association « non confessionnelle et apolitique », prend le micro à la mosqué de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Quelques heures plus tôt, un restaurateur de la ville a chassé de son établissement deux clientes voilées.

Ce soir-là, campé dans le mihrab, le renfoncement architectural qui indique aux pèlerins la direction de La Mecque, Marwan Muhammad rappelle à ses auditeurs que « les musulmans n’ont besoin de la permission de personne pour savoir comment s’habiller, comment s’organiser, comment construire leurs mosquées ». Mais encore faut-il qu’ils soient capables de « se mobiliser politiquement ». Il précise : « Etre capable de mener une mobilisation en envoyant 1 000 courriers, 2 000 courriers, 5 000 coups de fil à tel élu dont on considère que le comportement est problématique, c’est une action politique […]. Plus on pèsera politiquement sur le plan citoyen, plus ce sera difficile pour des élus de nous maltraiter. » […]

[…] Une campagne nationale financée par la fondation de George Soros […]

« Mobiliser des plus rigoristes aux moins pratiquants »

[…] Pour réussir ce grand écart, le collectif escamote les sujets qui pourraient diviser ses ouailles. A commencer par les questions religieuses, sur lesquelles Marwan Muhammad refuse obstinément de se prononcer. A la rubrique « 2015 en dates », le dernier rapport du CCIF évoque en deux lignes et demie la soirée sanglante du 13 novembre : « Plusieurs attentats sont commis dans des lieux très fréquentés de la capitale. » Pas un mot sur l’Etat islamique ou les motivations pseudo-religieuses des terroristes. Dans les jours qui ont suivi les attaques, le collectif a signé deux tribunes. L’une, « Nous sommes unis », aux côtés de responsables associatifs et politiques de toutes confessions. L’autre, « Ensemble plus forts que jamais », avec la très islamique ONG BarakaCity et le blog militant Al-Kanz. Plus ambigu que ça…

ccif-1

ccif-2


Publié le 16 septembre, 2016 dans France, Islam, Jade Helm 15, Politique & Loi.

Laissez un commentaire