Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Depuis 2008, près de 1 million de Français sont devenus pauvres

Depuis 2008, près de 1 million de Français sont devenus pauvres

pauvrs-france

Selon l’Insee, le niveau de vie médian restait en 2014 légèrement inférieur à son niveau de 2008. Le Secours populaire insiste sur les difficultés des plus modestes à accéder aux soins.

Deux études sont venues rappeler mardi les conséquences de la crise sur la vie des Français. En 2014, le niveau de vie médian, c’est-à-dire celui qui sépare la population française en deux, était « encore légèrement au-dessous de son montant de 2008 », a indiqué l’Insee. Inchangé par rapport à 2013, il s’établissait à 1.679 euros par mois en 2014 pour une personne seule ou à 3.530 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans. Parallèlement, le pourcentage de la population française vivant sous le seuil de pauvreté n’a pratiquement pas bougé, à 14,1 %.

La pauvreté a encore progressé en France en 2016

En 2014, l’Hexagone comptait tout de même 8,76 millions de pauvres, définis comme faisant partie d’un ménage dont le niveau de vie est inférieur à 60 % du niveau de vie médian français, soit 1.008 euros pour une personne seule. Depuis 2008, près de 1 million de Français sont passés sous le seuil de pauvreté. Les catégories les plus touchées sont sans surprise les chômeurs, qui sont 36,6 % à vivre sous le seuil de pauvreté. Ensuite, 18,8 % des travailleurs indépendants sont pauvres. Enfin, un enfant sur cinq vit dans un ménage considéré comme pauvre, contre seulement 7,6 % des retraités, qui sont, bonne nouvelle, de moins en moins nombreux à être dans le besoin.

Lire la suite sur Les Echos

Publié le 9 septembre, 2016 dans France, La Bourse & L'Economie, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire