Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Aveu: les USA incapables de distinguer les modérés des terroristes

Aveu: les USA incapables de distinguer les modérés des terroristes

terroriste-rebelle

La déclaration est tout bonnement hallucinante: les Etats-Unis ont bel et bien avoué ne pas savoir qui sont les terroristes et qui sont les modérés en Syrie.

Les Etats-Unis ont enfin reconnu qu’ils n’arrivaient toujours pas à différencier les milices de l’opposition modérée des groupes terroristes en Syrie. Le problème de la confusion entre les groupes d’opposition modérée et des terroristes en Syrie n’est donc toujours pas résolu, selon le porte-parole du Pentagone John Kirby. « La question de la différenciation des groupes d’opposition qui, pour une raison quelconque, se trouvent au même endroit que les groupes tels que le Front al-Nosra et Daech reste un problème », a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Il a toutefois annoncé que Washington ne parvenait pas à résoudre ce casse-tête seul, raison pour laquelle le secrétaire d’Etat américain John Kerry l’examinait conjointement avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Naturellement, il s’agit d’une discussion entre les deux groupes (la Russie et les Etats-Unis, ndlr) qui travaillent sur les aspects techniques (du règlement du conflit en Syrie, ndlr) », a ajouté le porte-parole du Pentagone John Kirby.

Depuis déjà plusieurs mois, la Russie appelle les Etats-Unis à faire pression sur l’opposition syrienne pour qu’elle se démarque des groupes terroristes. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit.

Source: Sputnik News via Conscience du Peuple

Publié le 4 septembre, 2016 dans Etats-Unis, Islam, Syrie, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*