Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Censure massive: YouTube interdit le non-politiquement correct et démonétise les chaînes et vidéos « racistes, controversées et non annonceur-friendly »

Censure massive: YouTube interdit le non-politiquement correct et démonétise les chaînes et vidéos « racistes, controversées et non annonceur-friendly »

you-tube

Depuis quelques jours, les Youtubeurs ont découvert que certaines de leurs vidéos avaient été supprimées du programme de monétisation, au prétexte que leur contenu ne serait pas « annonceur-friendly ». Une politique floue et autoritaire qui provoque une vague d’indignation et d’inquiétude.

Le Youtubeur français Doc Seven n’est pas le seul à avoir reçu cette semaine un message de YouTube qui le prévient qu’il ne percevra plus un centime sur certaines vidéos qui abordent des thèmes qui ne seraient pas « annonceurs-friendly ». Comme le rapporte le site Kotaku, de nombreux autres créateurs ont reçu ces derniers jours le même type d’avertissement et s’en plaignent, estimant que YouTube pousse de fait les Youtubeurs professionnels à s’auto-censurer.

La plateforme prévient en effet qu’elle ne monétisera plus les vidéos en question, ce qui veut dire concrètement qu’elle n’y affichera plus de publicité, et donc n’aura plus de revenus à partager avec leurs créateurs. YouTube se méfie notamment des « contenus traitant de sujets et d’événements controversés ou sensibles, tels qu’une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie, même si des images choquantes ne sont pas diffusées ».

Jeudi, le très populaire vloggeur américain Philip DeFranco (4,5 millions d’abonnés) a indiqué qu’il avait lui aussi reçu des notifications similaires pour plus d’une douzaine de vidéos, que YouTube estime ne pas être adaptées aux annonceurs.

Evidemment il s’en est ému dans une vidéo, dans laquelle il explique à ses abonnés que « supprimer la possibilité de monétiser une vidéo dans laquelle vous dites des choses qu’ils estiment ne pas être ‘okay’, c’est de la censure sous un autre nom ». Un professionnel ne peut pas consacrer du temps à traiter de certains sujets s’il sait que ce temps ne sera pas rémunéré. Sa vidéo a été vue près de 3 millions de fois.

Par la suite, de nombreux autres Youtubeurs ont réagi, soit pour témoigner du même sort, soit pour s’inquiéter et menacer de partir vers d’autres plateformes comme Facebook, avec le risque de subir le même type de politique.

Pour empêcher certains contenus, Youtube a fait en sorte que les créateurs de vidéos ne parlent plus de politique et de certains sujets ! C’est autoritaire. Soit les propriétaires de chaînes vont se censurer soit ils vont devoir trouver un autre moyen de gagner de l’argent pour faire d’autres vidéos.

C’est aussi la fin des fakes apocalyptiques du fait qu’ils n’ont plus le droit de parler des CATASTROPHES CLIMATIQUES (pour de vrai!)….

Bref c’est un tournant majeur….

Lire la suite sur Numérama


Publié le 3 septembre, 2016 dans Internet, Islam, Société & Culture, Vidéos.

Laissez un commentaire