Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le maire corse qui «voulait exclure tous les Maghrébins» s’est tué à moto

Le maire corse qui «voulait exclure tous les Maghrébins» s’est tué à moto

Le maire d’un village de Corse-du-Sud s’est tué lundi matin sur une route de l’île, et les policiers ont découvert sur lui une arme et plus de 100 000 euros en liquide, a-t-on appris de source proche du dossier.

Charles-Antoine Casanova, maire de Guarguale, un village d’une centaine d’habitants, est mort «dans un accident de la circulation sans intervention d’un tiers», a confirmé à l’AFP une source judiciaire, excluant tout homicide.

Dans sa sacoche, les policiers ont trouvé une arme, qui était «un moyen de se protéger», selon ses proches, a précisé cette source. Il avait également sur lui «une somme d’argent importante», dont une enquête devra déterminer l’origine, a-t-elle ajouté.

maire-corse

L’arme était un calibre 7.65, un calibre répandu, approvisionné, et Casanova transportait 104 000 euros en liquide, a précisé une source proche du dossier.

Charles-Antoine Casanova avait fait parler de lui en 2012 en affirmant publiquement sa volonté de désobéir à la loi sur le mariage pour tous «en refusant d’unir deux personnes de même sexe dans (s)a commune».

Mi-août, il avait appelé sur Facebook son homologue de Sisco à «exclure définitivement tous les Maghrébins et leurs familles de son village», après une rixe entre des Marocains de Furiani et des villageois sur une crique.

Source

Publié le 1 septembre, 2016 dans France, Maghreb, Société & Culture.

Laissez un commentaire