Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Nantes : Deux musulmanes voilées vont dans un restaurant, leurs maris les répudient sur place

Nantes : Deux musulmanes voilées vont dans un restaurant, leurs maris les répudient sur place

repudie

Nantes | Deux femmes voilées qui voulaient imiter le jeu de provocation du Cénacle à Tremblay ont commis une grave erreur du fait qu’elles ont été répudiées par leurs maris en l’espace d’une minute.

Leila et Intissar voulaient prouver à la Terre entière que les Français sont des « racistes islamophobes » en se rendant dans un restaurant pour commander une bouteille de champagne. « Wallah c’est facile, on va dans le bar on demande une bouteille de champagne, si il refuse on le filme et s’il accepte on le filme. Wallah c’était simple et le tour était joué, » a déclaré Intissar, 19 ans et mère de 3 enfants.

Sauf que leurs maris jaloux les suivaient à la trace. Bilal et Hicham se sont rendus au restaurant car une connaissance les avait mis au courant de la situation. Ils ont débarqué en trombe, l’un d’eux aurait violemment battu sa femme au sol et aurait dit merci au restaurateur pour ne pas avoir servi la bouteille d’alcool. « Tu veux te soûler comme tous ces porcs de kouffars! Eh bien je te répudie, je te répudie, je te répudie, » a déclaré Bilal avec une magnifique barbe rousse tandis qu’il tenait sa femme par la burqa.

Quant à Hicham il a attrapé sa femme par le bras et il l’a forcée à quitter les lieux. Les femmes étaient au bar et n’ont pas été assez pudiques pour les clients car il est dit dans le saint Corant, « Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs […] » (Coran : 33/53).

En outre une musulmane voilée doit rester chez elle, « Restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’Islam (Djahiliya). » (Coran : 33/33), ce qu’elles n’ont pas fait. Hicham et Bilal ont fait valoir qu’il est notoire d’observer fréquemment des obscénités et autres actes blâmables dans les restaurants des pays occidentaux tels que les gens presque dénudés, les boissons alcoolisées et la musique. Or il est interdit à l’homme d’entrer dans de tels endroits, interdiction concernant aussi logiquement la femme ; sauf en cas de nécessité ou pour un besoin impérieux reconnu comme tel par la Charia. Car il est interdit au musulman d’entrer dans les lieux où on commet des actes blâmables excepté pour les condamner ou pour y effectuer un besoin impérieux qui ne peut être accompli qu’en ces lieux !

Il ont ensuite expliqué que si ces restaurants sont assainis de ces obscénités – ce qui est exceptionnel – et que la femme éprouve la besoin d’y aller, alors il n’y a aucun mal en cela, mais à condition d’être voilée, pudique, décente et de s’éloigner de la mixité avec les hommes.

Les deux jeunes femmes répudiées sont allées se plaindre à leur imam local mais ce dernier a donné raison à la décision de leurs maris. Les deux femmes se retrouvent désormais avec plusieurs enfants à charge, et doivent vivre dans un local prêté par la ville de Nantes du fait des menaces de mort si elles venaient à rentrer chez elles. La police et la mairie n’ont pas commenté la situation. Aucune enquête n’a été ouverte à ce jour.

Publié le 30 août, 2016 dans Alimentation, France, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire