Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Conseiller d’Etat cassant l’arrêté « anti-burkini » proposait la « Naturalisation immédiate de tous les étrangers »

Le Conseiller d’Etat cassant l’arrêté « anti-burkini » proposait la « Naturalisation immédiate de tous les étrangers »

tuot-conseiller

En tant que citoyen confiant dans la République et ses valeurs, – que la gauche nous balance à la figure tous les quatre matins – vous vous dîtes probablement que les nominations à la tête du Conseil d’Etat doivent être guidées exclusivement par un souci d’objectivité et d’impartialité. Vous pensez sûrement que des militants sont écartés de ces postes pour éviter que leur idéologie ne trouble leur clairvoyance et donc leur jugement …

Et bien vous vous trompez !

Voici un extrait de l’arrêt du Conseil d’Etat invalidant les arrêtés municipaux interdisant le port du burkini sur certaines plages:

tuot

L’un des signataires est Thierry Tuot qui n’est pas un inconnu ! Loin de là !

C’est l’illustre rédacteur du fameux rapport sur l’intégration qui avait fait scandale dès le début du présent quinquennat. En effet, à l’époque, l’exécutif, Jean-Marc Ayrault et François Hollande, avait tenté d’escamoter ce rapport tant il sentait la poudre.

J’avais à l’époque consacré deux articles sur le sujet :
Rapport sur l’intégration : Eric Zemmour ne croit pas à une bourde du premier ministre!,
Rapport sur l’intégration : la duplicité de l’exécutif

Vous pouvez consulter, si vous avez beaucoup de courage, son terrible rapport ici, mais Riposte laïque avait publié, à l’époque, un article intitulé :

« Immigration et grand remplacement : le monstrueux rapport du conseiller d’Etat Tuot »

Voici quelques extraits de cet article :

Le constat

1) La question musulmane est une invention de ceux qui la posent et non une réalité. Elle ne cesse d’enfler et de soucier (sic) jusqu’à polluer le débat public.

2) Il existe des problèmes plus urgents que la délinquance des jeunes.

3) L’adhésion aux valeurs nationales est dépassée. Quel anachronisme que de vouloir absolument obtenir l’intégration des jeunes d’origine étrangère par l’apprentissage du patriotisme! « Droits et devoirs ! Citoyenneté ! Histoire ! Œuvre ! Civilisation française ! Patrie ! Identité ! France ! etc… Dans quel monde faut-il vivre pour croire un instant opérante la frénétique invocation du drapeau ? »

4) L’égalité homme-femme se réglera d’elle-même. « Aux pourfendeurs effarouchés du statut qu’il pense diminuer de la femme en islam, rappelons que les églises avaient, il y a cinquante ans, une idée de la femme assez peu égalitaire. »

5) Concentrer tous les moyens financiers du ministère de la Culture sur les quartiers “défavorisés”. Au point d’aboutir à cette recommandation étonnante : «Interdire par la loi et pour une période donnée la création de toute nouvelle institution culturelle ailleurs que dans les quartiers de la politique de la ville, sauf pour les formes d’expression culturelles elles-mêmes issues de ces quartiers.» (Donc le hip-hop, les rappeurs, et les textes culturels et patriotiques de leurs chansons à l’Opéra de Paris, à la Comédie française, etc.)

Les propositions de Thierry Tuot

1) Naturalisation immédiate de tous les étrangers afin de mieux les intégrer. Avec pour seule condition d’avoir suivi une scolarité en France. Mais également de tous les parents d’étrangers nés en France à la seule condition que ces dits parents y soient installés depuis plus de vingt ans.

2) Régularisation automatique de tous les clandestins en mesure de prouver qu’ils vivent en France depuis plus de cinq ans (comme ils sont clandestins, et donc non enregistrés, il leur suffira probablement soit d’une déclaration sur l’honneur, soit le témoignage de deux personnes…qu’ils n’auront aucune difficulté à trouver).

Comment peut-on placer à la tête d’une des plus hautes autorités judiciaires de la République un tel militant de l’immigrationnisme et de la destruction de l’identité française ?

Le peuple de France va t-il accepter encore longtemps que la Justice soit à ce point dévoyée par des élites bien-pensantes totalement déconnectées – pire, totalement opposées – à l’opinion majoritaire ?

La Justice est censée être un pilier de la démocratie et de la République. Quand ce pilier est vermoulu, c’est toute la République qui peut tomber …

Source: La Gauche M’a Tuer


Publicité

Laissez un commentaire