Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Robert Redeker : «L’école s’applique à effacer la civilisation française»

Robert Redeker : «L’école s’applique à effacer la civilisation française»

En ne remplissant plus sa fonction traditionnelle de transmission, l’école de la République est devenue une fabrique de zombies et d’individus hors sol, explique le philosophe Robert Redeker dans « L’École fantôme », un essai percutant dans lequel il analyse les causes de ce désastre et trace des voies pour l’avenir.

Professeur agrégé de philosophie, Robert Redeker est notamment connu par les vives polémiques déclenchées par l’une de ses tribunes consacrée à l’Islam et à la liberté d’expression parue dans Le Figaro en 2006, à la suite de laquelle il reçoit des menaces de mort et est contraint de vivre sous protection policière. (wikipédia)

redeker

Robert Redeker est un philosophe à l’esprit lucide et au verbe tranchant. Il le paye depuis dix ans en vivant loin du monde sous garde rapprochée, suite à une chronique célèbre où il dénonçait les intimidations de l’islamisme. Auteur de nombreux ouvrages, il n’a cependant jamais cessé de publier du fond de sa retraite. Il livre aujourd’hui un terrible constat de ce qu’est devenue l’école en France. Crise de l’enseignement, crise de l’éducation, crise de la vie. Selon lui, il n’y a pas d’école sans une pensée de l’homme, de la société et de l’identité nationale […].

Source

Présentation du livre par l’éditeur :

La destruction de l’École peut se dire en quelques mots : notre École est devenue une École-méduse, une École gélatineuse, aux professeurs et instituteurs changés en animateurs socio-culturels et gentils organisateurs du vivre-ensemble, bref en urgentistes du libéralisme. Quel est le sens de ce désastre ?

amazon

Publié le 26 août, 2016 dans Education, France, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire