Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Seydi Diamil Niane : « Seigneur, pardonne à la France blanche »

Seydi Diamil Niane : « Seigneur, pardonne à la France blanche »

Tribune de Seydi Diamil Niane, né au Sénégal, Doctorant au département d’études arabes (Strasbourg) publiée sur le site musulman oumma.

Quant à elle, elle me parle d’assimilation comme si elle ignorait que mon africanité et ma sénégaléité ne sont pas négociables, et que je mourrai libre plutôt que de renoncer à la culture qui m’a été inculquée par mon père et ma mère.

Parfois, je me demande ce que j’ai fait pour mériter tout cet acharnement. Qu’ai-je fait pour que cette France, sous prétexte d’une mission soi-disant civilisatrice, ait déshumanisé mes pères et mes frères pendant des siècles ? Pourtant, je ne suis jamais tombé dans une paranoïa francophobe malgré ma longue histoire avec elle. Parce que oui : bien qu’elle soit indéfendable, bien qu’il m’arrive souvent de lui en vouloir et d’avoir la tentation de la maudire, cette France fait partie de mon histoire. Même si, je me dois de l’avouer, le passé qui me lie à elle n’est pas encore entièrement digéré ! […]

pardonner-aux-blancs

Je lui dis que ma religion n’est en rien une menace pour elle. Pourtant, elle me demande de la réformer comme si elle ne savait pas que la religion n’est pas qu’une simple question de pratiques ; qu’elle est aussi une question de foi et que la foi ne se réforme pas. Quand je lui explique tout ça, cette France reste sourde.

Je lui ai montré ma carte d’identité, lui ai fait part de mon parcours, de mon amour et mes engagements, mais elle me répond qu’elle « est judéo-chrétienne et de race blanche. »

Aussi, éternise-t-elle en moi un sentiment de culpabilité. Je lui ai tendu une main.

Pour me réconforter, je vais prier pour cette France. Seigneur pardonne à la France blanche. Ou, comme le disait un des poètes de la négritude, « Seigneur, Dieu, pardonne à l’Europe blanche. »

oumma via FDS

Publié le 17 août, 2016 dans France, Islam, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Henri de Montmirail dit :

    C’est comme si un blanc regrettait que l’Afrique ne soit pas exclusivement blanche!
    Racisme inversé, soutenu par le système (qui nous parle de guerre civile- on se demande qui la souhaite.)
    La France et l’Europe toute entière, sont de race blanche et chrétienne. On l’accepte, ou on dégage.
    De plus, il devrait profiter d’une de nos libertés : le droit de partir.

Laissez un commentaire