Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les structures Annunaki avant le Grand Déluge: La Cité vieille de 200,000 ans en Afrique

Les structures Annunaki avant le Grand Déluge: La Cité vieille de 200,000 ans en Afrique

Si les anciens Annunaki ont véritablement rendu visite à la Terre il y a des centaines de milliers d’années… ne devrions-nous pas trouver des preuves de leur règne sur Terre? Selon de nombreux auteurs, la preuve de l’existence des Anunnaki est partout sur le globe. Dans cet article, nous jetons un coup d’oeil à la ville découverte en Afrique vieille de 200,000 ans.

annunaki-afrique

Croyez-vous en l’existence des anciens Annunaki?

Des millions de gens de part le monde croient fermement qu’il y a des centaines de milliers d’années, une race d’êtres très avancés a vécu sur Terre, et plusieurs d’entre eux se réfèrent à eux sous le terme « Annunaki » bien qu’on pourrait simplement les appeler, « les anciens hommes de l’espace », « ceux qui sont descendus du ciel sur la terre. »

Que soi-disant, et selon certains auteurs, les anciens Anunnaki étaient (sont encore?) une civilisation « exotique » très avancée originaires d’une planète insaisissable dans notre système solaire.

Ces mystérieux êtres sont arrivés sur Terre il y a environ 400,000 ans et ont été le moteur principale de la civilisation humaine.

Mais qui étaient/sont les Annunaki? Sont-ils juste une bête invention mythologique des humains il y a des milliers d’années de cela? Ou bien, la preuve existe pour soutenir le fait, qu’en réalité, ils ont existé sur Terre?

Fait intéressant, si nous observons les innombrables découvertes qui ont été faites au cour des deux dernières décennies, nous comprenons que l’histoire enseignée à tous les jeunes est complètement différente de la réalité.

En fait, d’innombrables découvertes archéologiques et historiques ont été faites qui contredisent fermement et défient les scientifiques traditionnels et leurs points de vue sur les origines de l’humanité et de son histoire.

A chaque fois que nous «abordons» le sujet des Annunaki, nous rencontrons des sentiments mitigés chez différents lecteurs.

Beaucoup d’entre eux pensent que ces êtres anciens ont existé sur Terre, tandis que d’autres sont fermement convaincus que les Anunnaki ne sont ni plus ni moins que des créatures mythologiques et le produit de l’imagination de nos aïeux dans l’Antiquité.

Quiconque veut en savoir plus sur les Annunaki devrait lire les livres du célèbre écrivain Zecharia Sitchin.

En 1976, Sitchin a publié ses traductions personnelles des textes sumériens dans une série de livres intitulés « Les Chroniques de la Terre. »

Selon Sitchin, les tablettes d’argile décrivent une race extraterrestre connue sous le nom des Annunaki, qui sont venus sur Terre pour trouver de l’or.

Sitchin suggère pratiquement que des extraterrestres ont rendu visite à la Terre dans le passé parce que leur planète natale avait besoin d’or pour préserver son atmosphère.

Mais si les anciens Annunaki ont vraiment existé, n’y aurait-il pas la preuve de leur héritage ici bas sur Terre?

Eh bien, une ancienne ville découverte en Afrique pourrait bien être la preuve du lien manquant des Annunaki.

Située à environ 150 km à l’ouest du port de Maputo, le chercheur et auteur Michael Tellinger a trouvé les restes d’une vaste métropole qui mesure, selon les enquêtes initiales, 1500 kilomètres carrés.

Cette ancienne métropole est, selon plusieurs individus, la partie d’un complexe encore plus grand qui englobait autrefois une superficie de 10,000 kilomètres carrés, mais l’information la plus fascinante à ce sujet est son âge: elle est vieille de 200,000 ans.

« Lorsque Heine m’a d’abord introduit aux ruines antiques de l’Afrique australe, il n’avait aucune idée des découvertes incroyables qu’il ferait les années suivantes. Les photographies, les artefacts et les éléments de preuve que nous avons accumulés, pointent vers une civilisation perdue qui surpasse et précède toutes les autres … Une civilisation qui n’a pas vécu quelques centaines d’années…mais plusieurs milliers d’années, » a dit Tellinger

Curieusement, à proximité de ces anciennes métropoles il y a la présence d’anciennes mines d’or qui indiquent qu’une vieille civilisation avancée qui a été en mesure d’extraire l’or, en Colombie-Britannique 200,000 an avant JC, dans un but mystérieux.

Tellinger raconte que cela est assez intéressant car cela montre comment une civilisation usée par le temps et «perdue», a prospéré dans la région tout en étant capable d’extraire des quantités massives d’or dans plusieurs mines de la région, tout cela à un moment historique où les experts traditionnels nous expliquent que les humains n’étaient pas assez développés pour entreprendre de tels projets «sophistiqués».

Mais la question demeure… Qui donc avait besoin d’or 200,000 ans avant JC?

Comment a t-il été extrait et est-il possible que la proximité par rapport à la mer était la raison pour laquelle la métropole géante a été érigée en premier lieu?

L’or a-t-il été utilisé pour le commerce et ou bien à des fins artistiques? Ou est-il possible, comme la théorie des anciens astronautes le stipule, que l’or a été utilisé dans un but beaucoup plus «technologique» que ce que les chercheurs traditionnels sont prêts à accepter?

Fait intéressant, nous constatons qu’il y a quelques 250,000 ans, selon Sitchin, les anciens Annunaki ont fusionné leurs gènes étrangers avec ceux de l’Homo Erectus et ont créé une espèce connue sous le nom d’Homo Sapiens; une espèce génétiquement bicamérale.

Cependant, ces humains là étaient des hybrides et ne pouvaient pas se reproduire.

Du fait que la demande de travailleurs humains était de plus en plus forte, les anciens Annunaki ont une nouvelle fois manipulé la jeune humanité comme cela elle pourrait reproduire sa propre espèce. Les géants vivaient sur Terre en ces jours, des géants intellectuels.

Cette histoire est basée sur l’oeuvre de Zecharia Sitchin, The Cosmic Code: The Sixth Book of The Earth Chronicles by Zecharia Sitchin qui présente une chronologie très intéressante mais hautement controversée de l’histoire de notre planète Terre.

Les événements avant le Grand Déluge

-450,000: Sur Nibiru, un membre très éloigné de notre système solaire, la vie s’éteint peu à peu tandis que l’atmosphère de la planète s’échappe dans l’espace. Anu, le gouverneur et le chef Alalu, s’échappe dans l’espace à bord d’un vaisseau spatial et trouve refuge sur Terre. Il découvre que la Terre possède de l’or et qu’il pourrait être utilisé pour corriger l’atmosphère de Nibiru.

-445,000: Dirigé par Enki, le fils d’Anu, les Annunaki sur posent sur la Terre, et établissent Eridu ou « Earth Station I » (La Première Base de la Terre) pour extraire de l’or dans les eaux du Golfe Persique.

-430,000: Le climat de la Terre s’adoucit. De plus en plus d’Annunaki débarquent sur Terre, et parmi eux se trouve la demie-soeur d’Enki, Ninhursag, en charge de l’infirmerie.

-416,000: Tandis que la production d’or diminue, Anu arrive sur Terre avec Enlil et leurs enfants. Il est alors décidé que l’or sera récupéré en Afrique du Sud. Enlil obtient la supervision de la mission sur Terre; Enki est envoyé en Afrique. Avant de quitter la Terre, le petit-fils d’Alalu lance un défi à Anu.

-400,000: Sept colonies fonctionnelles établies dans le sud de la Mésopotamie comprennent désormais un Spatioport (Sippar), un centre de contrôle des Missions (Nippur), un centre métallurgique (Shuruppak). Les minerais arrivent par les navires en provenance d’Afrique; le métal raffiné est envoyé en altitude à des orbiteurs tenus par Igigi, puis transférés à des vaisseaux spatiaux qui arrivent périodiquement sur Nibiru.

-380,000: En obtenant le soutien d’Igigi, le petit-fils d’Ali tente de prendre le contrôle de la Terre. Les Enlilites gagnent la guerre des Dieux Olden.

-300,000: Plusieurs rebelles annunaki tendent la torche de la liberté à l’humanité et provoquent une mutinerie dans les mines d’or. Enki et Ninhursag créent des travailleurs encore plus primitifs à l’aide d’une manipulation génétique d’une femelle primate; ils prennent le contrôlent des corvées des Annunaki. Enlil lance l’assaut dans les mines, et ramène les travailleurs primitifs à Edin en Mésopotamie. Etant donné que désormais les Homo Sapiens sont à même de se reproduire, ils commencent à se multiplier-en masse.

-200,000: La vie sur Terre tend à régresser à cause de l’âge de glace. Toute l’Europe est sous une couche de plusieurs centaines de mètres de glace, pareil en Amérique et en Asie.

Pour en savoir plus sur cette chronologie, veuillez lire cet article : La chronologie interdite de l’histoire de la Terre selon les Annunaki

————-

Je crois que les ouvrages de M. Sitchin et de M. Tellinger représentent de la nourriture mentale intéressante pour nous autres en quête de vérité quant à nos origines. C’est sûr que M. Sitchin était quelqu’un de controversé qui a inventé un bon nombre de choses pour mieux vendre ses livres, mais il ne faut pas négliger la théorie que l’être humain peut avoir été amélioré par des gens venus d’ailleurs. C’est une théorie qui énerve mais qui n’est pas impossible, personne n’a jamais prouvé que c’est faux tout comme il est impossible de prouver que c’est vrai. L’espèce humaine est bien plus ancienne qu’on l’imagine et plusieurs preuves le démontrent partout sur Terre.

Je vous conseille aussi l’excellent livre de Michael Cremo sur l’archéologie interdite qui va vous exploser le cerveau.

Voici quelques photos de l’ancienne ville Africaine soi-disant vieille de 200,000 ans dont parle M. Tellinger:

cite-afrique-1

cite-afrique-2

cite-afrique-3

cite-afrique-4

Source: Ancient Code, le 15 août 2016


Publicité

Laissez un commentaire