Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’interdiction du burkini par la presse étrangère : « un stupide acte de fanatisme » pour The Telegraph

L’interdiction du burkini par la presse étrangère : « un stupide acte de fanatisme » pour The Telegraph

«Provocation inutile» pour les uns, polémique stérile pour les autres, le débat sur le burkini a dépassé les frontières hexagonales et suscite beaucoup d’incompréhension à l’étranger, en particulier dans les pays anglo-saxons.

La polémique sur le «burkini» qui agite certaines plages françaises a dépassé les frontières de l’hexagone. Le sujet est évoqué dans plusieurs médias étrangers. Dans les pays anglo-saxons, marqués par le multiculturalisme, c’est l’incompréhension qui demeure vis-à-vis d’une tradition française invoquée pour interdire ce vêtement islamique.

«Est-ce qu’un maillot de bain intégral est plus offensant que la raie des fesses d’une dame âgée?» se demande dans le quotidien britannique The Guardian, la journaliste musulmane et voilée Remona Aly. […]

Pour le New York Times, ce débat est «le dernier exemple des interminables tensions entre l’engagement déterminé certains diront inconsistant de la France sur la laïcité et le désir de beaucoup de musulmans d’exprimer des valeurs traditionnelles comme la modestie de leur tenue.» «La France a trouvé la dernière menace à la sécurité : le burkini», titrait ironiquement en Une la version internationale du journal, samedi 13 août. […]

presse-anglosaxonne

«Les hommes blancs d’âge mûr comme moi n’ont pas le droit de dire aux femmes de ne pas porter le burkini», écrit Sean O’Grady dans le quotidien britannique The Independent, évoquant, une décision «mauvaise et contre-productive». «La tradition française est difficile à comprendre. Leur mot péjoratif pour désigner ce qu’ils craignent, le ‘communautarisme’ n’est pas traduisible en anglais, mais c’est l’équivalent de la promotion de cultures séparées. Les Britanniques appellent cela le multiculturalisme, et le célèbrent. C’est la toute la différence», note O’Grady.

La presse britannique est particulièrement virulente contre ces interdictions. Pour Juliet Samuel, autre éditorialiste du quotidien britannique The Telegraph, l’interdiction des burkinis est carrément «un stupide acte de fanatisme».

«Il est compréhensible que la France soit nerveuse, surtout dans le sud où une attaque terroriste a coûté la vie à 85 personnes à Nice», écrit-elle. «Mais il n’y a aucune preuve que les femmes qui portent des burkinis soient liées de quelconque manière au terrorisme, et il n’y a aucune raison de croire que les bannir aidera à lutter contre les islamistes. Au contraire, cela risque d’aliéner et de mettre en colère les musulmans modérés.» […]

Un article du site Algérie Focus, traduit par Courrier International, publié le 8 août dernier, prend le contre-pied de ces indignations. Les auteurs dénoncent une «provocation inutile» dans le port du burkini en France. «Nous ne pouvons nous abstenir de faire grief à ceux des musulmans qui persistent à se singulariser de la sorte, sachant bien que la société occidentale est arrivée à un tel niveau de crispation à l’égard des musulmans, compte tenu de l’actualité, que la moindre anicroche sera déformée dans le sens d’une plus grande marginalisation des musulmans.» […]

Le Figaro

Publié le 16 août, 2016 dans France, Grande-Bretagne, Islam, Monde, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire