Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Russie promet l’immunité aux hackers qui s’en prennent à Hillary Clinton

La Russie promet l’immunité aux hackers qui s’en prennent à Hillary Clinton

poutine-clinton

Bien qu’il conteste être directement derrière les attaques informatiques ayant ciblé le siège du parti démocrate américain, le Krémlin reconnait à demi-mot que qu’il ne poursuivra pas, les hackers russes y compris pour les attaques à venir…

Les renseignements américains, mais aussi l’entreprise privée chargée par le parti démocrate de sa sécurité informatique, se sont déclarés convaincus très rapidement que les attaques informatiques récentes contre le comité national du parti venaient de Russie. Certes, pour Hillary Clinton, accuser directement le Kremlin a permis de détourner un peu l’attention du contenu des documents publiés. Mais la question qui se posait désormais était la suivante: quelle implication avait le gouvernement russe et Poutine dans cette affaire ?

SC Magazine, spécialiste de la sécurité informatique cite des officiers du renseignement militaire russe, qui assurent que si le Kremlin n’a pas donné d’ordre direct, les groupes de hackers ont pu être pilotés par les agences russes. Ils affirment en outre que les hackers derrière le piratage du QG de campagne d’Hillary Clinton ne seront pas poursuivis en Russie, ni les responsables des attaques à venir contre le parti démocrate, ce qui ne manquera pas d’arriver selon eux. (…)

Lire la suite L’Humanité.fr

Publié le 10 août, 2016 dans Cyber Guerre, Etats-Unis, Politique & Loi, PRISM, Russie, Wikileaks.

Publicité

Laissez un commentaire

*