Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Abdel Malik Petitjean faisait de l’humanitaire islamique

Abdel Malik Petitjean faisait de l’humanitaire islamique

Le terroriste savoyard s’était activement engagé dans une petite association qui aide les plus démunis pendant l’hiver. Témoignages.

malik-1

Encore sous le choc. Soufiane et William, deux des membres de l’association « La rosée du cœur » n’en dorment plus la nuit. Car celui qu’ils appelaient simplement Malik a fait des maraudes tout l’hiver avec eux, à Chambéry, Aix-les-Bains (Savoie) et même jusqu’à Annecy (Haute-Savoie). Soufiane, 37 ans, marié et père de trois enfants, l’a même croisé en juin dernier à la mosquée d’Aix-les-Bains, pendant le ramadan. « Il n’avait pas changé. Toujours aussi gentil. » Alors quand le président de la mosquée leur a appris mercredi que Malik était le deuxième terroriste de la prise d’otages barbare, la veille dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, il n’a pas voulu y croire : « J’ai dit, c’est une blague, pas le Malik qu’on connaît ! C’est impossible. »

malik-2

Mais Soufiane a bien dû se rendre à l’évidence. Comme William, un jeune père de famille de 28 ans, également engagé dans « La rosée du cœur ». […]ils ne comprennent toujours pas : « Comment peut-on assassiner des gens après en avoir aidé d’autres quelques mois plus tôt. Il est venu fin novembre et il a tenu jusqu’au mois de mars. On n’y croyait pas. Un jeune de 19 ans qui veut aider les autres, c’est rare, relève Soufiane. Il allait même au-delà. Je l’ai vu donner ses baskets et des sacs de couchage qu’il ramenait de chez lui. »

« La rosée du cœur » est composée de bénévoles de confession musulmane. « Mais nous aidons tout le monde. » […]

malik-3

Aujourd’hui, William et Soufiane ne cachent pas leur peur. Allant jusqu’à penser qu’eux aussi auraient pu faire les frais de ce jeune terroriste radicalisé.

Source: Le Dauphiné


Publicité
Publié le 3 août, 2016 dans France, Islam, Terrorisme.

Laissez un commentaire