Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Plus de 500 djihadistes ont été exécutés par l’EI car ils jouaient à Pokémon-Go

Plus de 500 djihadistes ont été exécutés par l’EI car ils jouaient à Pokémon-Go

pokemon-syrie

RAQQA | L’état islamique a exécuté plus de 500 djihadistes en l’espace d’une journée après avoir découvert que plusieurs combattants s’adonnaient au célèbre jeu ‘Pokémon-Go ‘avec des smartphones importés et des cartes SIM piratées.

Les terroristes arpentaient les rues de Raqqa et les paysages désertiques pour attraper Sabelette, Pikachu, Salamèche et d’autres. Quand soudainement trois oiseaux légendaires sont apparus en même temps sur une grande place de Raqqa la capitale de l’Etat Islamique: Artikodin, Electhor et Sulfura. Plusieurs dizaines de djihadistes avaient dissimulé leurs smartphones pour ne pas se faire attraper mais une fois tous réunis au centre de la place, la supercherie a éclaté au grand jour.

L’un des djihadistes auraient déclaré avant d’être emmené par les brigades de la charia, « J’ai attrapé Sulfura! Allah Akbar! ». Selon Abou Bakr al-Baghdadi le calife de l’EI, les Pokémons sont inspirés par le Sheitan et tous les joueurs de Pokémon-Go ont été la cible de représailles de la part des agents dormants de l’EI il y a quelques jours, toujours selon les ordres du chef de l’EI et les multiples vidéos publiées en ligne.

« Les Américains et Japonais tentent de voler nos âmes avec Pokémon-Go. Ils nous espionnent et ils veulent détruire nos valeurs. » – Abou Bakr al-Baghdadi

saoudien-pokemon
Des Saoudiens jouent à Pokémon-Go le jour de sa sortie.

Les 500 individus capturés ont ainsi été rassemblés sur une grande place, plusieurs groupes ont donc été formés par la suite. Ils ont été torturés et tués en fonction du nombre de pokémons et de la qualité des pokémons dans leur pokédex. L’un des groupes a subi une sentence quelque peu perturbante, ils ont été emmurés par des pelleteuses géantes peintes en blanc et en rouge à l’image d’un pokéball. D’autres ont été déguisés en Pikachu et ont été électrocutés pour montrer que les Pokémons ne sont pas des djinns avec des pouvoirs surnaturels aux citoyens de Daech.

Plusieurs autres djihadistes ont été immolés par le feu avec plusieurs pancartes de Salamèche entourant le lieu de la tuerie, le tout filmé avec des caméras HD et diffusé en ligne sur internet. Un autre a été enterré vivant avec son smartphone dans la bouche.

L’Etat Islamique ne badine pas avec Pokémon-Go. Récemment le Pape a fait une déclaration similaire en alléguant que Pokémon-Go détruit la jeunesse et fait l’apologie de la magie et de la sorcellerie. Les groupes religieux du monde entier s’insurgent de voir des créatures « inspirées par le malin » prendre le dessus sur la jeunesse, rappelant que plusieurs pokémons ont des cornes et que certains ressemblent à des étoiles sataniques.

Le spectacle terrifiant d’hier a probablement calmé les ardeurs de plusieurs djihadistes occidentaux qui voulaient finalement essayer Pokémon-Go.

Source: Al Arabia, traduction par Bilal pour nouvelordremondial.cc

Publié le 30 juillet, 2016 dans Califat Islamique, WTF.

Commentaires (1)

 

  1. Plapiti dit :

    Enfin un jeu utile. ;)

Laissez un commentaire