Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Bernard Cazeneuve réfléchirait à un concordat avec l’islam

Bernard Cazeneuve réfléchirait à un concordat avec l’islam

cazeneuve

Selon Le Canard Enchaîné, le ministre de l’Intérieur réfléchirait depuis quelques temps à une association entre l’Etat et l’islam en France. Le but pour Bernard Cazeneuve serait de mieux organiser l’islam dans le pays, et de permettre un contrôle amélioré de l’Etat sur le culte musulman.

Comme en Alsace-Moselle

Selon Bernard Cazeneuve, cité par l’hebdomadaire, « il faut arrêter de se faire instrumentaliser par la droite sur la question de l’islam » et reprendre la main. Pour preuve de son implication sur le dossier, le ministre aurait évoqué au séminaire gouvernemental du 23 juillet les « dix lieux de culte fermés » par son gouvernement, et sa volonté d’en faire plus.

« Tout en gardant mes principes républicains, je m’interroge sur l’usage vis-à-vis de l’islam d’un concordat tel que celui qui est en vigueur en Alsace-Moselle » aurait déclaré le ministre.

Comme le rappelle Le Canard, un tel concordat impliquerait la rémunération par l’Etat des ministres des Cultes, et la validation de leur nomination. Une mesure qui va à l’encontre d’un rapport sénatorial publié au début du mois de juillet et qui préconisait, au contraire, le retrait de l’Etat des affaires du culte musulman.

BFM TV

Publié le 27 juillet, 2016 dans France, Islam, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*