Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Révélations top secrètes: « J’étais un Troll du Gouvernement »

Révélations top secrètes: « J’étais un Troll du Gouvernement »

dgsi-troll

Montpellier | Tandis que le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a porté plainte pour diffamation contre la policière Sandra Bertin en ce qui concerne des allégations de pression émanant de la place Beauvau, un « troll professionnel » a contacté plusieurs journaux pour faire un « coming out » sur les méthodes de déstabilisation du gouvernement sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux.

Il se nomme Pierre* et a 28 ans, il a été trouvé par plusieurs chasseurs de tête sur internet à la solde du ministère, qui se sont empressés de l’embaucher début novembre 2015 pour « lutter contre les discours non démocratiques » sur les réseaux sociaux. Il dénonce un fascisme doux aux allures de démocratie « nous sommes des milliers à manipuler l’opinion sur internet et cela se fait de plein de manières, » dit-il. « Il y a deux typees de trolls au ministère, ceux qui remercient et ceux qui insultent ou déstabilisent. La technique de déstabilisation par excellence est de publier un commentaire bourré de fautes composé de propos conspirationnistes pour décourager les lecteurs assidus et intelligents à vouloir participer. On se fait aussi passer pour des islamistes, des nationalistes et on cherche à exciter nos cibles pour les pousser à bout et ainsi provoquer des dérapages contrôlés. L’objectif étant de faire sauter leurs pages, comptes, sites internet dans certains cas, ou tout simplement avoir les éléments nécessaires pour les mettre derrière les verroux. Facebook ne daigne pas à donner les adresses IP de n’importe quel utilisateur contrairement à Twitter. »

« Nous visons essentiellement les conspirationnistes, pas les terroristes. »

Alors que nous lui demandions si l’état faisait quelque chose pour infiltrer la mouvance djihadiste il a rétorqué que « Oui nous faisons quelque chose et infiltrons leurs réseaux en vue d’obtenir des informations mais nous avons nettement moins d’agents que pour le conspirationnisme. » « L’idéologie au ministère de l’intérieur est que le conspirationnisme discrédite le terrorisme en faisant croire que l’état est derrière toutes les attaques terroristes et donc que le conspirationnisme a une fâcheuse tendance à énerver les terroristes. De ce fait ils croient tous que le conspirationnisme est la cause du terrorisme et qu’il faut le combattre en premier. »

Tandis que des gens meurent, ils insultent ceux qui croient aux illuminati ou ceux qui rédigent des « fakes » sur internet. « La dernière mode des conspirationnistes est de créer de faux articles pour radicaliser l’opinion des gens. Ces fakes fonctionnent souvent très bien et nous ne pouvons plus rien y faire, voila pourquoi je vous révèle tout. »

« Nous avons aussi créé plusieurs sites internet conspirationnistes et anti conspirationnistes pour contrôler l’opinion. L’objectif étant de ridiculiser le site web ennemi numéro 1 de l’état: Panamza. »

« Nous avons envoyé plusieurs personnes innocentes en prison alors qu’elles ne faisaient que s’exprimer librement sur internet. Tandis que plusieurs groupes djihadistes continuent de survivre sur Facebook et ailleurs, nous avons reçu l’ordre de ne pas intervenir en aucun cas dans ces groupes. »

« En attendant, quand plusieurs individus relayent des informations sur les attentats nous nous déployons et en moins d’un quart d’heure l’opinion tourne à notre avantage. »

L’objectif serait de nettoyer le gouvernement de tous soupçons et toute complicité avec les terroristes. En effet la DGSI et la DGSE sont en permanence en contact avec des djihadistes afin de mieux les connaître et savoir ce qu’ils font, des pratiques douteuses qui remontent au temps de Merah selon les dires du lanceur d’alerte.

Plus rien n’est et n’a jamais été vrai

« Ce que les gens ne réalisent pas c’est que nous avons des centaines de comptes différents et Facebook nous autorise à les avoir. Il y a au moins un agent des renseignements dans les 3/4 des listes d’amis de tous les utilisateurs de Facebook. Nous devenons vos amis et quand il est l’heure de ridiculiser les dissidents nous le faisons. »

« Plus rien n’est vrai et n’a jamais été vrai. Les trolls les plus violents, qui insultent et menacent sont sous traités en Afrique du Nord et ils sont payés à la hauteur de 5€ par jour pour proférer des choses abjectes simplement parce que le ministère de l’intérieur n’est pas content avec le contenu de certains messages et l’attitude de certaines personnes. »

« J’ai décidé de tout révéler, ne faites confiance à personne sur internet. »

*Le nom a été changé afin de préserver son anonymat.

Publié le 25 juillet, 2016 dans France, Internet.

Publicité

Laissez un commentaire

*