Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Retiré de l’affiche, le film « Bastille Day » racontait l’histoire d’un attentat organisé par le Ministère de l’Intérieur

Retiré de l’affiche, le film « Bastille Day » racontait l’histoire d’un attentat organisé par le Ministère de l’Intérieur

panamza-bastille

Le dimanche 17 juillet, la presse française rapportait le retrait des cinémas d’un film franco-britanno-américain intitulé « Bastille Day », sorti le 13 juillet et centré autour de la menace d’un attentat prévu à Paris pour le 14 juillet {https://youtu.be/uFUO7Qarics}.

Le motif du retrait : selon StudioCanal, producteur et distributeur du film, il s’agirait de « respecter les victimes » de l’attentat de Nice {http://panamza.com/btx}.

La décision a été prise par Didier Lupfer, PDG de StudioCanal -une filiale du groupe Canal+ de Vincent Bolloré {http://panamza.com/bty; http://panamza.com/12657}.

Détail à souligner : dans une dépêche commune à propos du retrait du film, l’AFP et TF1 vous mentent en affirmant que le film raconte l’histoire d’un attentat « préparé par une Française » {http://lci.tf1.fr/cinema/news/bastille-day-un-cas-rare-de-film-deprogramme-en-raison-de-l-actualite-8767620.html}.

En réalité, il s’agit d’un attentat « sous faux drapeau » qui a été organisé par une faction secrète de policiers et de haut-fonctionnaires issus du ministère de l’Intérieur. La Française en question, incarnée par l’actrice Charlotte Le Bon, est une militante d’extrême gauche manipulée pour poser une bombe dans les locaux du « Parti nationaliste ».

Quant aux comploteurs du ministère, il utilisent cet attentat pour détourner l’attention d’un projet de détournement d’argent frauduleux à la date du 14 juillet, jour férié pour les banques françaises {http://www.imdb.com/title/tt2368619/plotsummary}.

Source: Facebook / Panamza


Publicité

Laissez un commentaire