Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

De fausses cornes de rhinocéros imprimées 3D pour réduire le braconnage

De fausses cornes de rhinocéros imprimées 3D pour réduire le braconnage

cornes-rhino

ANIMAUX – Créer de fausses cornes de rhinocéros pour réduire le braconnage ? Une start-up de San Francisco a réussi à imprimer en 3D de fausses cornes de rhinocéros portant la même empreinte génétique que les cornes réelles, rapporte Digitaljournal.com. Une idée présentée à l’aune de la protection de l’espèce, mais qui pourrait aussi s’avérer un juteux business.

L’entreprise Pembient, basée à San Francisco, utilise en effet de la kératine –un type de protéine fibreuse– et de l’ADN de rhinocéros pour produire une poudre sèche qui est ensuite imprimée en 3D sous la forme de cornes de rhinocéros synthétiques, génétiquement similaires aux cornes animales. L’entreprise prévoit même de sortir une bière brassée avec la corne synthétique plus tard dans l’année sur le marché chinois.

Il faut rappeler que la corne de rhinocéros, qui, broyée, aurait des vertus aphrodisiaques, provoque depuis longtemps un engouement démesuré en Chine et au Vietnam. L’extinction annoncée de certaines espèces de rhinocéros, notamment en Afrique, n’a fait qu’entraîner une recrudescence sans précédent des actes de braconnage. Et les prix flambent: le kilo de poudre de corne de rhinocéros s’écoule entre 50.000 et 70.000 euros, quand une corne se négocie entre 25.000 et 200.000 euros selon sa taille…

Une corne plus pure que l’originale

Matthew Markus, le PDG de Pembient, affirme que son entreprise va vendre ses cornes à un huitième du prix de l’original. Selon lui, celles-ci seront mêmes plus pures que celles des mammifères.

« Nous pouvons produire un produit de corne de rhinocéros qui est en fait plus pur que ce que vous pouvez obtenir à partir d’un animal sauvage, explique-t-il. Il y a tellement de nombreux contaminants, les pesticides, les retombées de Fukushima. La corne de rhinocéros fabriquée en laboratoire est aussi pure que celle d’un rhinocéros d’il y a 2000 ans. »

Une fausse bonne idée ?

Cependant, certains se montrent sceptiques quant au succès de la corne synthétique, une alternative qui peur avoir des effets nocifs à long terme dans la lutte contre le commerce illicite.

Susie Ellis, directrice exécutive de l’International Rhino Foundation, dit ainsi: « La vente de corne synthétique ne réduira pas la demande de corne de rhinocéros et pourrait conduire à plus de braconnage, car elle augmente la demande de ‘corne réelle’. En outre, la production de la corne synthétique encourage sa valeur médicinale prétendue, alors que la science n’a jamais pu prouver cela. »

Source

Publié le 12 juillet, 2016 dans Animaux, Science, Technologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*