Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le blogueur de Vénissieux Bassem Braiki à nouveau interpellé (Màj: Cocotkt jubile)

Le blogueur de Vénissieux Bassem Braiki à nouveau interpellé

———————

Màj – Cocotkt Jubile de l’arrestation de Bassem.

———————

bassem

(…) Accusé par la suite de racisme et de mysogynie, l’homme qui se fait appeler Chronic 2 Bass, a été condamné en mars à 5 mois de prison ferme pour ourtages et menaces à l’encontre d’un policier. Ses ennuis avec la justice risquent bien de se poursuivre puisque selon nos informations, l’électrotechnicien a été interpellé chez lui mercredi.

«On va refaire une Ilan Halimi»

Les enquêteurs l’ont identifié comme étant l’auteur de violences commises le 15 mai à Vénissieux sur une personne handicapée. L’agression a été filmée par un complice puis postée sur Youtube.

Et ce n’est pas tout. Les enquêteurs l’ont entendu sur deux autres affaires, deux vidéos tout aussi peu glorieuses postées antérieurement sur Internet.

Dans la première, datée du 11 avril (trois jours avant la date d’enlèvement de son bracelet électronique), Chronic 2 Bass s’en prend au chateur Ulcan et lance « On va refaire une Ilan Halimi, appelez moi Youssouf Fofana ».

Dans la seconde, dans un langage toujours aussi fleuri, le blogueur éructe, incitant les habitants de Saint-Etienne à venir casser le Zénith, où le rappeur Booba, l’un de ses pires «ennemis» devait se produire le 25 juin.

Le blogueur au verbe haut devait être présenté au parquet. «Il s’agit de mettre un coup d’arrêt à toutes ces élucubrations», explique une source proche de l’enquête.

20minutes.fr

Publié le 1 juillet, 2016 dans France, Immigration, Justice & Forces de l'ordre, Maghreb, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*