Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Belgique : Prof de religion islamique, il prône la haine sur Facebook

Belgique : Prof de religion islamique, il prône la haine sur Facebook

Un professeur de religion islamique d’une école flamande à Willebroek fait l’éloge de prêcheurs de haine sur sa page Facebook. L’un d’entre eux appelle même à un nouveau génocide des juifs. La direction de l’école et l’inspection tombent des nues. « Nous n’avions décelé aucun signe de radicalisme«.

prof-islamique

Fayssal Okrich a commencé sa carrière dans l’enseignement en février dernier. Il a atterri dans un athénée de Willebroek pour remplacer une prof de religion islamique en congé de maternité. Et pourtant, l’individu prône depuis des années un islam radical et violent sur sa page Facebook.[…] S’il ne fait plus partie de l’établissement à l’heure actuelle, cela s’explique uniquement par le retour de l’ancien prof. Cela n’a rien à voir avec les idées nauséabondes qu’il véhicule à travers ses posts.

Parmi les personnalités musulmanes à qui il semble vouer une certaine admiration on retrouve le cheik tunisien Mounir Kamantar Al-Azhari. Celui-ci décrit le judaïsme comme un « virus » et les juifs comme les « ennemis de l’humanité ». Autre orateur controversé relayé par le professeur: Bilal Philips, un imam canadien connu pour ses prêches homophobes et misogynes. Il prêche notamment que l’homosexualité est une déviance qui menace la société et qu’à ce titre, elle est punissable de mort, tout comme c’est le cas pour l’adultère et la fornication. L’homme a même été expulsé du Kenya et arrêté aux Philippines pour incitation au terrorisme.

Malgré la diffusion de ces vidéos aux relents salafistes, Okrich affirme être contre toute forme d’intolérance. « J’utilise justement ma page Facebook pour combattre l’extrémisme. Quand je poste quelque chose, c’est pour mettre en lumière le message positif, et non pour l’idéologie du prêcheur. D’ailleurs, je n’ai jamais renvoyé mes élèves à ma page Facebook », se défend-il.

Ahmed Azzouz, inspecteur anversois des cours de religion islamique, va prendre ses dispositions. « Je vais ouvrir une enquête. Si vos allégations sont exactes, sa carrière d’enseignant est terminée. Ce que vous me racontez est inacceptable. Je ne l’enverrai plus jamais dans une école« , réagit-il.

7 Sur 7

Publié le 1 juillet, 2016 dans Belgique, Education, Islam, Judaïsme, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire