Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un algorithme d’IA du MIT prédit le futur rien qu’en regardant des séries TV

Un algorithme d’IA du MIT prédit le futur rien qu’en regardant des séries TV

ia-prediction

Des chercheurs ont mis au point un algorithme qui, après avoir analysé des centaines d’heures de séries américaines, est capable de prédire le comportement des acteurs dans des situations données.

600 heures de séries américaines. C’est ce qu’un algorithme mis au point par le CSAIL, le Computer Science and Artificiel Intelligence Laboratory du MIT, a analysé pour, ensuite, pouvoir prédire le type d’actions pouvant intervenir entre deux ou plusieurs acteurs. Dans les faits, le programme est capable, dans 43% des cas, de prédire quand il va y avoir une poignée de main, une embrassade, un baiser ou encore un « High-Five » et ce, quelques secondes avant que le geste se produise. Pour illustrer ses recherches, le CSAIL a publié une vidéo illustrant les prouesses de son poulain sur un ensemble de séquences non incluses dans les 600 heures de programmes engloutis.

Carl Vondrick, le chef de projet, s’est déclaré très satisfait des performances de l’algorithme considérant le peu d’heures que l’algorithme a engrangé. Mieux, il se déclare « […] intéressé de voir quel serait le taux de réussite de l’algorithme après avoir analysé plusieurs années de vidéos. »
En comparaison, un être humain -amateur de séries de préférence- est capable de déterminer ce qui va se produire dans 71% des cas. Toutefois, il y a fort à parier qu’il aura englouti plus de 600 heures de programmes dans sa vie de spectateur… avant d’arriver à prédire les interactions possibles.

Les actions dans une série aujourd’hui, celles de la vie demain?

Vondrick explique également que sa création ne peut pas comprendre véritablement ce qui se passe à l’écran. En tout cas, pas comme une personne vivante. Néanmoins, c’est en analysant le mouvement et la composition des pixels constituant l’image que l’intelligence artificielle arrive à prédire un peu moins d’une fois sur deux ce qui va se passer à l’écran.

Ainsi, en poussant la réflexion un peu plus loin, Vondrick et ses trois chercheurs voient déjà leur système implanté dans des caméras qui, après visionnage de multiples séquences, pourraient observer des lieux, analyser le comportement des personnes s’y trouvant et prédire des accidents du quotidien ou des situations à risque. De là à avoir créé les fameux précogs, capables de prédire les crimes, dans la nouvelle Minority Report de Philip K. Dick publiée en 1956… pas encore. Mais, nous n’en sommes plus très loin.

Sources: Wired & BFM


Publicité

Laissez un commentaire

*