Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

France : L’inversion de la courbe du quotient intellectuel ! Oh la la ! (Màj)

France : L’inversion de la courbe du quotient intellectuel ! Oh la la !

D’après l’étude des 2 spécialistes, Edward Dutton et Richard Flynn: « l’arrivée d’immigrés aux QI inférieur à la population française pourrait expliquer le déclin. Cette immigration a eu lieu dans toute l’Europe occidentale et nombre d’études montre que les nord-africains et les sub-asiatiques ont un QI moyen compris entre 85 et 90.

Cette conclusion a été confirmée par Kirkegaard en 2013 qui montra que la population extra-européenne du Danemark est passée de 50.000 en 1980 à 400.000 en 2012, et que les tests du service militaires a montré que le QI moyen des non-Européens était de 86,3, contre 100 pour les Danois de souche« .

————-

Alors que le Q.I. augmentait exponentiellement depuis des siècles, il est en baisse depuis quelques années. Décryptage d’un phénomène passé sous silence.

france-pop

Quatre points ! Voilà de combien le quotient intellectuel (Q.I.) moyen français a baissé entre 1990 et 2009 et atteint environ 98. L’information, relayée par Le Monde, est tout à fait sérieuse : elle est issue d’une recherche (PDF) menée par deux spécialistes, Edward Dutton et Richard Flynn. Mais elle ne signifie pas que les Français sont soudain devenus plus bêtes que leurs voisins : la diminution du Q.I. est globale. Elle touche aussi bien la Norvège, le Danemark et le Royaume-Uni.

Plus inquiétant encore, le fossé avec le niveau de Q.I. des années 1950 ne peut que s’accentuer, selon les estimations du professeur britannique Richard Flynn. D’après « l’effet Flynn », théorisé par le chercheur du même nom, le seuil maximal de Q.I. aurait été atteint au siècle dernier en raison de l’amélioration très nette des conditions d’existence. Les scientifiques de la planète tentent donc de trouver, tant bien que mal, des facteurs explicatifs à cette baisse inquiétante. Toutes les hypothèses, même les plus saugrenues, sont mises sur la table. Elles vont du déclin de l’éducation à la moindre reproduction des personnes dites « intelligentes » […]

Le Point via FDS

Publié le 28 juin, 2016 dans France, Science, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. angel dit :

    Forcement les gens intelligent ne font plus d’enfants et les débiles en pondent à tout va. Après, avec le niveau de l’école d’aujourd’hui, les divertissements et compagnie.Cela fera un monde a l’idiocratie, faut seulement espérer un cataclysme pour tout remettre à zéro.

Laissez un commentaire

*