Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Brexit. B.-H.-Lévy : la victoire « de la xénophobie, de la haine longtemps recuite de l’immigré et de l’obsession de l’ennemi intérieur »

Brexit. B.-H.-Lévy : la victoire « de la xénophobie, de la haine longtemps recuite de l’immigré et de l’obsession de l’ennemi intérieur »

Extraits d’une tribune de Bernard-Henri Lévy, (écrivain, philosophe, et membre du conseil de surveillance du « Monde ») sur la victoire du Brexit, intitulée « Etrange défaite à Londres »*.

* Le titre de la tribune fait allusion à « L’Étrange Défaite » un témoignage écrit en 1940 sur la bataille de France par Marc Bloch, officier et historien. [NDLR]

Ce sera, toujours, la victoire de l’ignorance sur le savoir. Ce sera, chaque fois, la victoire du petit sur le grand, et de la crétinerie sur l’esprit.

Ce « Brexit », c’est la victoire, non du peuple, mais du populisme. Non de la démocratie, mais de la démagogie. C’est la victoire de la droite dure sur la droite modérée, et de la gauche radicale sur la gauche libérale. C’est la victoire, dans les deux camps, de la xénophobie, de la haine longtemps recuite de l’immigré et de l’obsession de l’ennemi intérieur. C’est, dans tout le Royaume-Uni, la revanche de ceux qui n’ont pas supporté de voir les Obama, Hollande et autres Merkel donner leur avis sur ce qu’ils s’apprêtaient à décider.

bhl-kek

[…]

C’est la victoire, en France, des Le Pen et autres Mélenchon qui rêvent d’une variante française de ce « Brexit », alors qu’ils ignorent, l’un comme l’autre, jusqu’à la première lettre de l’intelligence française, de l’héroïsme français, de la radicalité et de la rationalité françaises.

[…]

C’est la victoire des casseurs et des gauchistes débiles, des fachos et hooligans avinés et embiérés, des rebelles analphabètes et des néonationalistes à sueurs froides et front de bœuf. […]

Cela pourra se dire en engliche, en rital, en franglais. Cela va se dire en grognant, en cognant, en virant, en renvoyant à la mer, en interdisant de rentrer ou en proclamant bien fort le dérisoire et fiérot : « Je suis anglais, moi, Monsieur » – ou écossais, ou français, ou allemand, ou n’importe quoi d’autre. […]

Le Monde


Publicité
Publié le 26 juin, 2016 dans Europe & UE, France, Grande-Bretagne, Politique & Loi.

Commentaires (2)

 

  1. Le-civilisateur dit :

    Les Britanniques ont toujours été de fin stratèges et ils le prouvent une foi de plus.

    Quitte à payer une dette nationale de 10 000 Livre sterling par habitant peut-être même plus quitte à vivre des jours difficiles, les anglais préfère vivre libre, débarrassé de cette pénible et couteuse Europe.

    Avec des milliers de migrants qui vont affluer toujours plus nombreux en barques en Angleterre
    cette histoire va très mal se terminer et la décision finale que sera obligé de prendre ce royaume nous entrainera dans une nouvelle aire.

    Car quoi que fasse l’Angleterre vous pouvez être sûr que le Commonwealth suivra et surement même l’Amérique.

    La Russie de Poutine est très certainement en train de négocier le remplacement économique de l’Angleterre dans l’union Européenne , c’est une certitude ! car la Russie de par son isolement et sa politique « intranet » contrairement aux apparences est très similaire à l’Angleterre.

    Poutine va essayer de séduire l’Europe vous verrez.

    La WW3 va peut-être commencer entre Calais et Dover …

  2. Dave dit :

    Le peuple a parlé et voté pour la sortie de l’euro…

    Ils ont repris leur destiné en main et pour ca BRAVO.

    Il y va fort le mec ( Levis ) en disant que ce n’est pas la victoire de la démocratie…

    qui a t il de plus démocratique que d’écouter le peuple par le vote.?

    Où vit ce monsieur Lévis pour dire que le peuple est xénophobe et n’aime pas les ‘immigré’ comme il le dit si bien.?

    Faudrait peut être que ceux s’aide à se faire aimé…donc à s’intégrer au peuple qu’ils ont choisi…

Laissez un commentaire