Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Son fils avait mangé du porc à la cantine : le papa déboule à l’école en furie

Son fils avait mangé du porc à la cantine : le papa déboule à l’école en furie

Le papa est condamné à de la prison avec sursis après ses menaces et insultes dans une école de la Chapelle-Basse-Mer.

Un habitant musulman de La Chapelle-Basse-Mer a été condamné mardi à quatre mois de prison avec sursis, après avoir débarqué en furie le 17 décembre dernier dans la cour de l’école publique Robert-Doisneau, au volant de son 4×4, pour se plaindre que son fils ait mangé du porc à la cantine.

cantine

Cet homme de 40 ans a également écopé d’une amende complémentaire de 300 € pour « intrusion non autorisée dans l’enceinte d’un établissement scolaire ». Il devra verser en outre 1.000 € de dommages et intérêts et 300 € de frais de justice à chacun des deux agents de restauration victimes de ses « menaces de mort ».

Cet ancien chef de chantier, gravement handicapé depuis un accident de travail survenu à Vertou en juillet 2011, avait brandi ce jour-là ses béquilles sous le nez des deux employés. « Si vous recommencez à donner du porc à mon fils, je vais vous fumer », les avait-il menacés, avant de repartir en trombe en voiture et de manquer de renverser une mère de famille.

Son petit garçon de 8 ans, scolarisé en CE1, avait en effet mangé sans le savoir à midi de la « joue de porc à la normande », à l’occasion du repas de Noël organisé à la cantine. « Son fils, qui avait très faim ce jour-là, s’est précipité avec ses copains sur le plat principal, sans attendre celui de substitution qu’on propose d’habitude aux enfants qui ont des allergies, des intolérances ou qui ne peuvent manger de porc pour raisons religieuses », avait expliqué le chef cuisinier aux gendarmes.

(…) RCAlaradio.com


Publié le 23 juin, 2016 dans France, Islam, Société & Culture.

Laissez un commentaire