Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Premier ministre du Canada vote contre une motion qualifiant les crimes de l’Etat Islamique de génocide

Le Premier ministre du Canada vote contre une motion qualifiant les crimes de l’Etat Islamique de génocide

Honte à ces politiciens véreux! Les preuves de génocide notamment sur les chrétiens et les yézidis en Syrie et en Irak sont nombreuses mais le premier ministre Justin Trudeau en est encore à se demander si l’on peut qualifier ces exécutions de masse de génocide. En même temps, j’ai relu récemment le rapport déclassifié de la DIA concernant la montée de l’Etat Islamique et celui-ci annonçait clairement que « les salafistes, les frères musulmans et Al Qaida en Irak » étaient les « forces majeures dirigeant l’insurrection » contre Al Assad et que « l’Ouest, les pays du Golfe et la Turquie supportent l’opposition ».

Eh oui, ce rapport confirme explicitement que la France, les Etats-Unis et le Canada supportent Al-Qaida en Irak, c’est à dire un groupe terroriste qui forme aujourd’hui l’Etat Islamique. Le rapport indiquait pourtant sans ambiguité qu’Al Qaida utiliserait l’Irak pour entraîner des terroristes et qu’un « Etat Islamique » serait créé. Les renseignements américains avaient tout prévu et c’est ce qu’ils voulaient puisque ces barbares ont les mêmes objectifs qu’eux: faire tomber Assad à tous prix.

Bien sûr, on nous affirme ce n’est plus le cas mais c’est un peu tard et nous avons bien vu qu’avant l’intervention de la Russie, les frappes de la dite « coalition contre l’EI » étaient anecdotiques et ne donnaient aucun résultat, c’était du vent. Par ailleurs, La Turquie et les pays du golfe soutiennent toujours les terroristes et les Etats-Unis ont carrément l’audace de demander à la Russie de ne pas bombarder le Front Al Nosra, dont le chef revendiquait pourtant en 2013 être la branche d’Al-Qaïda en Syrie. Cette nouvelle position officielle est donc peu crédible. Fawkes

————————————

justine-trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau et la majorité des députés libéraux ont voté contre une motion conservatrice déclarant que les violences perpétrées par le groupe armé État islamique (EI) constituent un génocide.

Pressé d’expliquer son opposition à la motion durant la période des questions aux Communes, mardi, M. Trudeau a déclaré que le Canada condamnait fortement les « atrocités » commises par le groupe État islamique au Moyen-Orient, et qu’il se tenait aux côtés de ses alliés dans le combat contre l’EI afin de s’assurer que le groupe extrémiste « perde la capacité d’enlever la vie à tant de civils ».

Le premier ministre a affirmé que le gouvernement libéral avait plutôt demandé formellement au Conseil de sécurité des Nations unies de déterminer s’il était approprié de qualifier ces violences de génocide. M. Trudeau a fait valoir que cela devait être fait de «manière objective et responsable».

La motion présentée par la chef intérimaire du Parti conservateur Rona Ambrose accuse le groupe État islamique de crimes contre l’humanité à l’endroit des chrétiens, des yézidis et des chiites ainsi que d’autres minorités religieuses et ethniques en Syrie et en Irak.

La motion demande aussi « que la Chambre convienne » que le groupe armé État islamique se sert du viol et des violences sexuelles comme d’une arme de guerre, réduit les femmes et les filles en esclavage, et cible les gais et les lesbiennes qui ont été torturés et assassinés.

La motion demande par conséquent « que la Chambre condamne sans réserve ces atrocités et déclare que ces crimes constituent un génocide ».

Mardi, 166 députés ont voté contre la motion, incluant la majorité des députés libéraux, tandis que 139 députés, la plupart conservateurs et néo-démocrates, ont voté pour la motion.

Néanmoins, quatre députés libéraux ont décidé de la soutenir : Nathaniel Erskine-Smith, Anthony Housefather, Karen Ludwig et Borys Wrzesnewskyj.

M. Housefather a souligné qu’il s’agissait d’un vote libre, disant avoir pris sa décision en fonction de la vision des choses de ses électeurs et de lui-même.

« J’estime que [le groupe armé État islamique] commet des crimes horribles, et je crois personnellement qu’il s’agit d’un génocide », a dit le député de la circonscription montréalaise de Mont-Royal.

Source: Radio-Canada


Publié le 16 juin, 2016 dans Califat Islamique, Canada, Politique & Loi.

Laissez un commentaire