Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Tueur silencieux: Le VIH se répand parmi les djihadistes de Daech à Mossoul

Tueur silencieux: Le VIH se répand parmi les djihadistes de Daech à Mossoul

vih-mossoul

Dans l’hôpital du nom « d’Ibn Sina » situé dans la ville de Mossoul dans le nord de l’Irak, les membres de Daech remplissent toute une section mise en quarantaine. Ces militants sont infectés par le VIH et leur nombre serait en hausse, selon une source à l’hôpital qui a révélé l’information à Sputnik.

Une source à l’hôpital de Mossoul, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré qu’il y a actuellement 23 personnes infectées par le VIH dans les rangs de Daech.

Selon les données de la source, il y a environ un an, le 23 Août, 2015, trois patients d’origine asiatique ont été signalés positifs au VIH. Aujourd’hui, ce nombre a atteint 23 personnes. Récemment, l’hôpital a reçu six jeunes nouveaux arrivants, qui ont récemment rejoint Daech.

« Daech interdit le personnel de l’hôpital Ibn Sina d’entrer dans la salle où les personnes infectées par le SIDA sont situées. La plupart de ces mercenaires sont d’origine asiatique. Seuls les médecins étrangers qui travaillent pour Daech viennent rendre visite à ces patients », a ajouté la source.

Les médias locaux et des journalistes ont accusé à plusieurs reprises accusé les militants de Daech de s’être livrés à des relations de même sexe et de violer des adolescents, en dépit du fait que ces terroristes exécutent des personnes en les jetant des toits sur des accusations de sodomie.

Selon les médecins de l’hôpital, c’est la raison pour laquelle le VIH se répand parmi les militants.

La source a également expliqué que les militants sont pris en charge un centre médical séparé de l’hôpital où ils traitent les patients infectés avec des chimiothérapies.

Source: Sputnik News, le 15 juin 2016

Publié le 15 juin, 2016 dans Califat Islamique, Homosexualité & Lobby Gay, Islam, Santé.

Publicité

Laissez un commentaire

*