Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le terroriste Larossi Abballa, avait déjà été condamné pour terrorisme en 2013

Le terroriste Larossi Abballa, avait déjà été condamné pour terrorisme en 2013

ramadan-13-juin

Condamné en 2013 pour djihadisme

Le tribunal correctionnel de Paris a ainsi condamné Mohamed Niaz Abdul Raseed, ressortissant indien de 24 ans et considéré comme le chef du groupe, à huit ans de prison et à une interdiction définitive du territoire français. Ses « bras droits », le Français Charaf-Din Aberouz et le Franco-marocain Saad Rajraji, ont été condamnés à cinq ans d’emprisonnement. Le premier est l’un des deux candidats au djihad qui avaient été interpellés le 25 janvier 2011 par les autorités pakistanaises à l’aéroport de Lahore, depuis lequel il devait rejoindre un camp d’entraînement au djihad armé. Son compagnon de voyage, Zohab Ifzal, Français d’origine pakistanaise, a été condamné à 42 mois de prison dont 18 mois avec un sursis simple. Parmi les autres prévenus, Larossi Abballa, 22 ans, a été condamné à trois ans de prison dont six mois avec sursis, Emirhan Deniz Sogut, 22 ans, à trois ans de prison dont un an avec sursis et Rédouane Ghandi, 26 ans, à 18 mois avec sursis. Enfin, le tribunal a condamné Yoan Glet, 31 ans, en fuite à l’étranger, à une peine de 18 mois de prison assortie d’un mandat d’arrêt. Le Monde

—————-

Selon une source policière, l’homme se serait revendiqué de Daesh (groupe djihadiste État islamique) durant les négociations avec le Raid, avant d’être abattu. Des témoins ont rapporté aux enquêteurs qu’il aurait crié «Allah akbar» en attaquant le policier. «A ce stade, le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête compte tenu de la cible, du mode opératoire et des propos tenus pendant la négociation avec le Raid», précise le parquet de Paris 20 Minutes

Des informations encore plus fracassantes se trouvent à cette adresse : Magnanville (78) : Couple de policiers assassiné (MàJ : Larossi Abballa, déjà condamné pour terrorisme)


Publicité
Publié le 14 juin, 2016 dans Califat Islamique, France, Islam, Terrorisme.

Laissez un commentaire