Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« L’Arctique sera libéré de la glace pour la 1ère fois en 100.000 ans entre 2030 et 2050 »

« L’Arctique sera libéré de la glace pour la 1ère fois en 100.000 ans entre 2030 et 2050 »

Les scientifiques ont précisé les dates où l’Arctique devrait se retrouver libre de glace.

goracle

L’Arctique perdra sa croûte de glace cette année ou l’année prochaine, estime le scientifique Peter Wadhams de l’Université de Cambridge.
Il base cette hypothèse sur les analyses de la déglaciation des banquises dans l’hémisphère nord et sur les informations du Centre national de données sur la neige et la glace des Etats-Unis. Selon ces données, il y a 30 ans, la superficie maximale de la couverture de glace en Arctique en hiver était de 12,7 millions de mètres carrés. En 2016, ce chiffre était de 11,1 millions de mètres carrés.

La différence de 1,6 million de mètres carrés représente six fois la superficie du Royaume-Uni. Le coefficient le plus bas qui a été enregistré en 2016 s’élève à 3,4 millions de mètres carrés. Selon M.Wadhams, vers la fin de l’été ou le début de l’automne, quand la superficie de la couverture de glace atteindra un million de kilomètres carrés ou même descendra à zéro, ce record pourra être battu.

Si toute la glace ne dégèle pas, les restes seront concentrés dans le nord du Canada, sur les îles. Selon M.Wadhams, il ne restera pas de glace sur le plan d’eau russe. Le dégèlement en Arctique provoquera une hausse des températures annuelles de 0,6°C, estime le scientifique de Cambridge.

Son collègue Peter Glake partage cette opinion mais il affirme néanmoins qu’il n’y aura pas dégèlement complet aussi vite. La professeur Jennifer Francis de l’Université Rutgers (New Jersey) pense que le nord de la planète ne se libérera de la glace qu’en 2030-2050, rapporte The Independent.

L’Arctique a été complétement libre de glace il y a entre 100.000 et 120.000 ans.

Source: Sputnik News


Publicité

Laissez un commentaire