Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Europe va envoyer les conspirationnistes dans des camps de rééducation

L’Europe va envoyer les conspirationnistes dans des camps de rééducation

truth-hate
La vérité : la nouvelle incitation à la haine.

Les citoyens européens qui enfreignent les nouvelles règles de «discours de haine» sur Internet, y compris ceux qui propagent des théories du complot en ligne, seront obligés de se rendre dans des «camps de rééducation».

Selon la section 7 du European Framework National Statute For The Promotion Of Tolerance:

Les mineurs reconnus coupables d’avoir commis des crimes énumérés dans le paragraphe (a) seront tenus de suivre un programme de réadaptation visant à inculquer une culture de tolérance.

Toute la section est présentée ainsi :

Section 7. Sanctions pénales.

(a) Les actes suivants seront considérés comme des délits punissables comme des crimes aggravés:

(i) Les crimes haineux tels que définis dans la Section 1 (c).

(ii) L’incitation à la violence contre un groupe tel que défini dans la Section 1 (a).

(iii) Les écrits diffamatoires tels que définis dans la Section 1 (b).

(iv) L’approbation ouverte d’une idéologie totalitaire, de xénophobie ou d’antisémitisme.

(v) L’approbation publique ou le refus de l’Holocauste.

(vi) d’approbation publique ou le refus de tout autre acte de génocide dont l’existence a été déterminée par un tribunal pénal international.

(b) Les mineurs reconnus coupables d’avoir commis les crimes énumérés au paragraphe (a) seront tenus de suivre un programme de réadaptation visant à inculquer une culture de tolérance.

Les nouvelles des camps de rééducation surviennent suite à la promesse des géants de l’Internet américains comme Facebook, Twitter, Google et Microsoft de lutter contre les contre-récits en ligne et les discours incitant à la haine dans le cadre d’un engagement commun avec la Commission européenne.

Bloomberg.com a rapporté:

Au-delà des lois nationales qui criminalisent les discours haineux, il est nécessaire d’assurer qu’une telle activité des internautes soit « rapidement examinée par les intermédiaires en ligne et les plateformes de médias sociaux, à la réception d’une notification valide, dans un délai approprié, » ont déclaré mardi dans un communiqué conjoint les entreprises et la Commission Européenne.

L’UEJF, un groupe de jeunes juifs Français, a porté plainte contre Twitter, Facebook et Google à Paris ce mois-ci en rapport avec leurs analyses des discours haineux sur internet.

En l’espace de six semaines entre avril et mai, les membres du groupe français ont signalé les récits haineux qui font la promotion du racisme, de l’homophobie et de l’antisémitisme.

Plus de 90% des publications dénoncées sur Twitter et Youtube sont restées en ligne pendant plus de 15 jours après leurs signalements d’origine pour que ces contenus soient retirés, selon une étude de l’UEJF et SOS Racisme.

Your News Wire, 2 juin 2016


Publicité

Laissez un commentaire